Au cœur des Finales de Ligue Magnus : Rouen retrouve son trône

Sweep, c’est le mot qu’on retient de cette finale de la Ligue Magnus 2016. Les Dragons de Rouen ont en effet balayé les Ducs d’Angers en 4 matchs pour s’offrir une 7e Coupe Magnus en 10 ans. Cette finale a été un calvaire pour des angevins qui avaient trop de blessés avec 6 absents au total et non des moindres (Gaborit, Busto, Lunden…). Dommage, car le combat fut bien inégale tant l’armada rouennaise est monstrueuse avec plusieurs ex NHLers et internationaux français. Pour autant le spectacle offert durant ces 4 rencontres ainsi que lors des demies et quarts de finale a été magnifique et intense : charges, buts en pagaille, tensions… Tous les ingrédients sont là pour que le hockey devienne un sport populaire en France. Pour les Matchs 1 & 2 nous étions à Angers afin de couvrir au mieux la grande messe du Hockey français.

Screen Shot 2016-03-26 at 23.19.19

Match 1 : Angers n’était pas loin

Moins de 48 h après leur victoire en demie contre Épinal, les Ducs d’Angers accueillaient sur leur petite glace du haras les Dragons de Rouen pour le match 1. Un match fermé qui a pourtant offert un excellent spectacle. Ce sont les Dragons qui ont ouvert le score lors du 1er tiers par l’intermédiaire du capitaine Marc-André Thinel. Il faudra attendre le second tiers pour que les joueurs locaux égalisent avec un but du top Scorer Yannick Riendeau. Lors du dernier tiers, Angers arrive à prendre l’avantage 2-1 mais Rouen forcera la prolongation avec une égalisation à 3 minutes de la fin. La mort subite ne donnera rien, direction les tirs au but. Dans cette séance de penalties, les Dragons parviennent à inscrire 2 buts et à s’offrir la première manche.

Aux côtés des rouennais, on sent la sueur et la détermination des joueurs plus motivés que jamais à l’idée de commencer les finales de la meilleure des façons. Votre fidèle serviteur sera même blessé dans la bataille par un palet égaré. Quoiqu’il en soit la ferveur des supporters, les chocs et le spectacle proposé donnaient tout de suite le ton.

Screen Shot 2016-03-26 at 23.21.51

Match 2 : Rouen double la mise

Angers commence bien la partie puisque dès les premières minutes, Braden Walls ouvre la marque. On a toujours affaire à un jeu très fermé, pourtant les Dragons semblent au-dessus en mitraillant la cage du gardien angevin. Bien qu’Angers réussira une nouvelle fois à prendre l’avantage, les rouennais remporteront un nouveau match sur le score de 4 à 2. Grâce à une solide équipe, le RHE sort de ces 2 rencontres à l’extérieur avec une nette avance, de quoi conclure à la maison pour les matchs 3 et 4.

Screen Shot 2016-03-26 at 23.17.09

Gaborit, l’âme de l’équipe angevine se blessera au cours de ce match, au bord de la glace on commençait à craindre le pire et nous avions raison.

Screen Shot 2016-03-26 at 23.13.16

Match 3 : ça sent le sapin pour les Ducs

Pour les 2 prochains matchs, la Finale de la Ligue Magnus se déplace sur la patinoire de l’île Lacroix, l’antre mythique des Dragons de Rouen. Sur une glace plus grande, les locaux ont plus de facilités dans leur jeu. Pour Angers qui dispose d’une équipe réduite, l’objectif est de tenir en défense et jouer les contre-attaques. Malheureusement pour les Ducs, cela n’a tenu que 30 minutes. Rouen remporte un nouveau match sur le score de 6 à 2 et est désormais à une victoire du titre.

Match 4 : la démonstration rouennaise et la coupe à l’arrivée.

 

Exténués et diminués, les Ducs d’Angers sont incapables de tenir le rythme infernal imposé par les adversaires. Très vite, Rouen mène 3-0 au bout de 5 minutes de jeu. Ca se termine sur un score lourd de 9-1 en faveur des Dragons. C’est donc un nouveau titre pour les rouennais. Après la coupe de France et la Coupe Continentale, le RHE conclut cette saison de la plus belle des manières. Pour Angers, c’est une nouvelle défaite en finale (4e perdue depuis 2010). Pour autant, les Ducs ont réalisé une très bonne campagne en finissant sur 3e de la saison régulière et vice champion de France.

Encore une fois, la Ligue Magnus aura été très indécise. L’an prochain, le championnat se professionnalise avec le passage à 12 équipes. Ceci entraînera plus de matchs en saison régulière avec un total de 44 matchs à réaliser. Avec cette réforme, la Ligue Magnus se rapproche des grandes ligues européennes.

Photo By: La Sueur
1 Discussion on “Au cœur des Finales de Ligue Magnus : Rouen retrouve son trône”

Leave A Comment

Your email address will not be published.