Tristesse, la bière d’après running n’est pas bonne pour la récup

Partenaire des after run,  la bière est-elle un bon moyen de récupération ? Apparement non selon plusieurs études.

Breuvage incontournable après le sport, la bière est-elle vraiment un bon moyen de récupération ? On fait le point avant d’en commander une après notre prochaine sortie running.

Depuis quelques années, les groupes de course foisonnent à travers toute la France. L’un des côtés sympas des Boost et autre Conqueryourday sont bien sûr les after run où après une heure d’effort, on peut enfin se détendre et discuter avec ses partenaires d’un soir autour d’une bonne mousse. Rafraîchissante et agréable, la bière est en général bien appréciée après s’être coltiné 10 km. Riche en céréales et en vitamines (B6 et B12), un bon demi est un excellent moyen pour reprendre des forces.

Délicieuse, fraîche et nutritive, la bière semble donc être la meilleure boisson d’après run qui puisse exister. Oui, mais voilà, de nombreuses études sont venues tout gâcher en démontrant que bincher n’est pas du tout bon pour la récupération.

Néfaste et contre-productif

Bien que possédant la combinaison parfaite eau-glucides, la bière n’est pas le meilleur moyen pour bien récupérer et être d’attaque le lendemain. Bloquant l’acide lactique, notre boisson préférée entraînerait crampes et courbatures. Soit tout ce qu’on ne veut pas après avoir couru.

Pourtant calorique et riche en céréales, boire une mousse n’est pas exploitable pour nos muscles. Avec 200 calories dans une pinte, cela ne permet pas à notre organisme de retrouver des forces ni d’accélérer la récupération musculaire.

Autre point négatif qui ne permet pas de se requinquer en ingurgitant du houblon, c’est que le breuvage ne reste pas assez longtemps dans notre corps. Vous l’avez tous remarqué, la bière, ça fait pisser. En fait, cette boisson produit plus de liquide que ne contient notre verre. Enfin, histoire de noircir encore un peu plus le tableau, la bière ne contient pas de sodium. Élément pourtant indispensable après l’effort.

Bon et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? On célèbre nos runs à coup d’Isostar et autres pseudo boissons de récup immondes ? Comme vous voulez, mais de notre côté cela n’empêchera pas de trinquer et de profiter d’un bon moment de convivialité dans la joie et la sueur. Le running est une fête et il serait idiot de ne pas en profiter. En revanche, il ne vous empêche pas de boire de l’eau à côté.

Donc vive les sorties running entre potes et les after avec une pinte-pêche ou un Picon bière.

Bière-running-obama

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Open Minded
1 Discussion on “Tristesse, la bière d’après running n’est pas bonne pour la récup”

Leave A Comment

Your email address will not be published.