Bo Jackson – l’un des plus grands athlètes de tous les temps

Bo Jackson est une légende du sport américain. Méconnu en France, il aura pourtant fait de la MLB et de la NFL son terrain de jeu.

Aux États-Unis, un grand nombre de sportifs doivent faire un choix définitif au moment de l’université entre différents sports. Certains se lancent vers le basketball (NBA), d’autres vers le football américain (NFL) alors que d’autres privilégient le baseball (MLB). Enfin certains, comme Bo Jackson, choisissent de ne pas choisir.

Dès l’université, Jackson est phénoménal. En 1985, le running back remporte le trophée Heisman, du côté d’Auburn University. En 1986, il est même sélectionné au premier choix de la Draft NFL par les Tampa Bay Buccaneers. Pour lui avoir menti et fait manquer le reste de sa saison universitaire de baseball, le joueur refuse de signer en Floride. Pied de nez légendaire, il privilégie finalement le baseball et est sélectionné au 4e tour par les Kansas City Royals, champions sortants de MLB. Solide joueur de champ extérieur, il passera 5 ans dans la franchise.

Un temps 4 secondes 12 sur 40 yards lors du NFL Scouting Combine en 1986 (temps mesuré manuellement)

Peu de temps avant la Draft NFL de 1987, les Buccaneers jettent l’éponge et abandonnent les droits de Bo Jackson. Au 7e tour de la Draft 1987 et en 183e position, les Los Angeles Raiders sélectionnent finalement le phénomène. Le joueur de baseball pourra donc finalement jouer au Football… Absolument fan de Bo Jackson, le propriétaire des Raiders, Al Davis, voulait permettre à l’athlète d’évoluer en MLB et en NFL. Un contrat spécial est donc mis en place afin de lui permettre de disputer la saison entière de baseball avec les Royals et de rejoindre les Raiders une fois la campagne de baseball terminée. Le calendrier des deux ligues permet cela, avec une saison de MLB d’avril à octobre (playoffs jusqu’à fin début novembre) et une saison NFL de septembre à décembre (playoffs jusqu’à début février).

Il fera ses débuts en NFL lors de la semaine 8 contre les Patriots. Un premier match timide, mais encourageant avec 37 yards et 8 carries. Il finira sa saison rookie avec 7 matchs (5 en tant que titulaires), 554 yards en seulement 81 carries et 6 touchdowns. Deux ans plus tard, il réalisera la meilleure saison de sa carrière avec 11 matchs (9 comme titulaire), 950 yards, et 4 touchdowns. Lors de la campagne suivante, il sera sélectionné au Pro Bowl 1990. Un véritable exploit, d’autant plus qu’il avait été sélectionné au All-Star Game MLB en 1989. All-Star Game lors duquel il avait été nommé MVP ! Lors de sa carrière en baseball, Bo s’était notamment rendu célèbre pour ses réactions aux retraits sur des prises. Les battes prenaient généralement assez cher…

Un an plus tard, lors d’un match de playoffs contre les Bengals, Jackson subira une terrible blessure à la hanche. Elle doit être remplacée et comble du malheur, lors de l’opération, il subit un afflux de sang dans son fémur gauche. Si sa carrière en football est terminée, personne ne croit à un retour du champion en baseball, pas même les Royals qui le libèrent de son contrat…

Finalement, il fera son retour du côté des Chicago White Sox puis terminera sa carrière en 1994 chez les Los Angeles Angeles. Cela lui vaudra le surnom de Bionic Bo. Sans avoir été très dominant dans les deux sports, Bo Jackson aura évolué au plus haut niveau dans deux ligues majeures américaines. Il aura même été l’un, sinon le sportif le plus populaire des US pendant un temps. Son mètre 85 et ses 105kg sont les seuls à avoir été au Pro Bowl et au All-Star Game MLB. Évidemment, Nike aura capitalisé sur l’athlète avec la campagne Bo Knows, aux côtés de Michael Jordan, John McEnroe ou encore Wayne Gretzky.

Photo By: Nike

Leave A Comment

Your email address will not be published.