Bolemvn

Nous vous avions révélé Maes, nous vous avions révélé Dixon, nous vous avions révélé Brmvsoo et bien d’autres. On revient cette fois pour présenter Bolemvn. Rapide tour d’horizon.

Comme on le dit souvent : « Place à la jeunesse ! » Alors que l’âge des artistes rentrant dans le rap game se fait de plus en plus petit, Bolemvn fait partie de cette génération, à l’instar de Koba La D, qui va certainement percer. Tout comme Koba, le jeune homme vient de la ville d’Evry mais également du bâtiment 7, un lieu qui a vu également naître des noms tels que Mafia Spartiate. Dans ce bâtiment, l’univers de la street : contrôles de police, bagarres et trafics en tout genre. C’est d’ailleurs en référence à cela que son titre phare Au cœur de la street a été nommé.

Sur ce morceau, les inspirations afro sont indéniables, Bolemvn étant lui-même originaire de la RDC et la Côte d’Ivoire, on y retrouve des influences de Koffi Olomidé ou encore Werrason. Les afrobeats étant encore très en vogue en France et surtout aux US, c’est sans aucun doute que le jeune rappeur ne tardera pas à trouver son public, nombreux d’ailleurs déjà au portillon (89k followers sur Instagram).

Autre aspect qui nous pousse à croire que le jeune homme peut avoir une grosse cote : Il est déjà interviewé par les plus gros médias (Les Inrocks, Booska-P) et surtout : Il est épaulé musicalement par Seysey, producteur de talent que l’on retrouve derrière les hottest artists du game, à savoir Aya Nakamura ou encore Dadju.

Bolemvn, un artiste que l’on vous invite donc à découvrir à travers l’EP Salut les Terriens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here