Boxe – Miracle Amaeze, un jeune nigérian de 18 ans, a été tué à cause de dégâts occasionnés lors d’une session de sparring.

L’annonce a été faite par Monarch Promotions via les réseaux sociaux. Le jeune prodige du Nigeria comptait jusqu’ici deux victoires en carrière professionnelle, toutes deux remportées par KO au premier round. Miracle Amaeze était sans doute voué à une longue carrière de boxeur avant de trouver la mort à la suite d’une séance d’entraînement qui a tourné au drame. Dès lors, le Nigeria et le monde du noble art sont en deuil.

SUR LE MÊME SUJET :

Le coup fatal

Ce jour-là, le jeune boxeur n’aurait jamais dû se livrer à cet entraînement de rue. C’est à la suite de 2 knockdowns qu’il trouvera la mort. Une fois au sol, personne ne réussira à le réanimer. Ce n’est pas la première fois de l’année qu’un athlète trouve la mort dans une confrontation organisée ou non. Le mois dernier, un kickboxeur indien est décédé des suites de blessures subies lors d’un événement à Bangalore, en Inde. Ce dernier avait alors subi un KO qui aura causé sa mort.

Partager cet article

SourceMonarch Promotions
Crédits photosgolden-media-tv / Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. SETH

    Peut-être un cumule d’années de lourds sparrings, celui-ci était malheureusement de trop …

    Répondre