En arrivant au Verizon Center habillé en noir, les Boston Celtics affichaient clairement leur ambition : terminer en 6 matchs. Problème : John Wall veillait au grain.

En NBA, il est de coutume pour les équipes souhaitant « enterrer » l’adversaire de venir habillée tout en noir. On se souvient ainsi que les Washington Wizards avaient accueilli les Boston Celtics de la sorte lors du match de saison régulière au Verizon Center le 24 janvier dernier. S’en était suivi une victoire 123-108 des hôtes du soir pour pleinement assumer le dress-code provocateur.

Hier soir, les Boston Celtics ont tenté la même chose, à l’extérieur et lors du Game 6. Malheureusement pour eux, un John Wall énervé les attendait et Washington gagnait 92-91. Après son game-winner, le meneur ne mâchait pas ses mots : « Je ne rentre pas à la maison. Ne viens pas dans ma ville habillé tout en noir en parlant de funérailles ». Même son de cloche du côté de Markieff Morris qui n’oubliait pas de faire référence au match de janvier : « ils veulent tellement être nous ». Après avoir forcé le Game 7, les Wizards vont tenter la victoire dans un TD Garden bouillant. Arriveront-ils à Boston tout en noir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *