Championnats du Monde 2009 – le plus grand 100m de tous les temps

Les de la finale des championnats du monde du 100m en 2009, Usain Bolt battait le record du monde face à une concurrence impressionnante.

Une ligne droite de légende. Un an après son exploit à Pékin, Usain Bolt revenait sur la distance reine pour affronter des concurrents affûtés comme jamais. Le triple champion de monde et tenant du titre Tyson Gay n’allait pas laisser échapper sa couronne si facilement. En embuscade, Asafa Powell alors deuxième homme le plus rapide de l’histoire à l’époque (9s72 le 2 septembre 2008) voulait enfin montrer qu’il pouvait être là dans les grands rendez-vous. Derrière ce trio magique, un bon paquet d’outsiders avec Daniel Bailey, Richard Thompson ou encore Dwain Chambers. Bref, le gratin.

Dans un Olympiastadion archicomble en ce 16 août 2009, le public berlinois sera témoin d’une course historique. Tyson Gay était jusqu’alors le meilleur performeur mondial de l’année avec un 9s77 à Rome et un 9s93 en demi-finale. Usain Bolt, tout sourire et triple champion olympique à Pékin, s’était qualifié en trottinant avec un temps de 9s89.

Le départ retentit à 21h35, 9 secondes 58 plus tard, Usain Bolt explosait son record du monde des JO 2009 de 11 centièmes. Tyson Gay venait pourtant de battre le record des États-Unis avec un 9s71 canon, mais le pitbull américain ne pouvait que s’incliner face à Lightning Bolt. Pour couronner le tout, notre pauvre Patrick Montel se retrouvait en PLS, dépassé par la course qu’il venait de voir.

1 : Jamaïque – Usain Bolt – 9 s 58 (WR)
2 : États-Unis – Tyson Gay – 9 s 71 (NR)
3 :  Jamaïque – Asafa Powell – 9 s 84 (SB)
4 :  Antigua-et-Barbuda – Daniel Bailey – 9 s 93
5 : Trinité-et-Tobago – Richard Thompson – 9 s 93 (SB)
6 : Royaume-Uni – Dwain Chambers – 10 s 00 (SB)
7 : Trinité-et-Tobago – Marc Burns – 10 s 00 (SB)
8 : États-Unis – Darvis Patton – 10 s 34

Photo By: Youtube

Leave A Comment

Your email address will not be published.