Beyonce Coachella

S’il y a bien une chose qui permet de se détendre, de lâcher prise, de penser à autre chose, d’exprimer et de contrôler ses émotions, c’est bien le fait de chanter. Au-delà de tout cela, le chant constitue également un sport complet. En effet, comme la plupart de nos gestes, il sollicite plusieurs muscles localisés à différents endroits du corps.

Le chant, une douce musculation d’ensemble

Lorsqu’on chante, l’une des règles les plus importantes à respecter consiste à adopter une bonne posture. Cet acte permet de solliciter de nombreux muscles profonds. Que ce soit dans la nuque, les bras, les dorsaux ou les jambes, un grand nombre de fibres musculaires travaillent lorsqu’on chante. Ils s’en trouvent donc tonifiés.

Le chant et les capacités respiratoires

Outre la tonification des fibres musculaires situées à travers le corps, le fait de chanter permet une amélioration des capacités respiratoires. En effet, au cours de cet exercice, l’inspiration part du ventre avant de remonter jusqu’aux clavicules. Ensuite, c’est au tour du thorax de se vider et c’est sur ce souffle que s’appuie le son. Ce type de respiration profonde par le ventre est assez proche de celle que l’on pratique au yoga. En plus du souffle qui est amélioré, les muscles abdominaux sont renforcés.

La sollicitation des muscles faciaux

Il est important de bien articuler lorsqu’on chante. Cela fait travailler la totalité des muscles faciaux, à savoir ceux qui se trouvent au niveau des pommettes, des lèvres, du coup, du menton et du front. En chantant, on exécute donc une sorte de gymnastique faciale, ce qui permet de maintenir l’élasticité de la peau et de lutter par la même occasion contre l’affaissement du visage.

Le fait de chanter présente ainsi bien des avantages. Un musicien ou un artiste ne fait donc pas que gagner de l’argent grâce à sa musique.

Quelques genres musicaux

Au fil des années, les genres et les styles de musiques n’ont cessé d’évoluer. On en dénombre donc plusieurs.

Le funk

Originaire de la culture afro-américaine, ce genre musical est caractérisé par une importante présence des instruments. Il s’agit notamment :

  • de la guitare ;
  • de la batterie ;
  • de la basse.

Par ailleurs, le funk est également caractérisé par l’utilisation très fréquente de cuivres.

Le rap

Scandé sur un rythme répétitif et saccadé, le rap est inspiré du funk et du soul. Dans la plupart des cas, les textes de ce genre de musique sont engagés et abordent des thèmes tels que la pauvreté, les trafics dans les cités, la drogue, etc. Par ailleurs, plusieurs codes sociaux (langage, tenue vestimentaire) sont utilisés par les rappeurs pour donner de l’ampleur à leurs textes.

Pour en apprendre davantage sur ce genre musical et connaître la raison de son franc succès dans l’hexagone, vous pouvez aller à la découverte de l’histoire du rap en France.

Le blues

Apparu aux États-Unis, plus précisément dans le folklore des Afro-Américains, le blues est un genre musical qui a eu une très grande influence dans la musique américaine. Il est d’ailleurs à l’origine de plusieurs grands mouvements tels que le rock’n’roll et le jazz.

Le soul

Ce genre de musique, né aux États-Unis à la fin des années 50, fait partie des mouvements précurseurs du rap et du funk. Cette musique très populaire dérive elle-même du rythme des blues et du gospel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here