Avec la campagne pour les trente ans du Just Do It mettant en avant Colin Kaepernick, Nike a fait un pari et celui-ci s’est avéré payant.

La campagne Nike pour les trente ans du Just Do It a suscité énormément de réactions outre-Atlantique. Entre appels au boycott et un Président des États-Unis mécontent, le géant du sport a pris un véritable risque. Leader dans son domaine, Nike avait toutefois tout calculé. Les ventes aux US ont même bondi de 17% par rapport au Labor Day de 2017. En effet, ce ne sont pas les vétérans qui achètent les sneakers à 200$. Ainsi, après une légère baisse à la bourse dans la foulée de la première diffusion, l’action a poursuivi sa hausse.

La capitalisation boursière de Nike ainsi augmenté de 6 milliards de dollars depuis la diffusion de la campagne début septembre. Cela représente une hausse de presque 5% selon Money Watch. « Les gens votent avec leurs portefeuilles, et le gagnant incontestable dans les vêtements de sport reste Nike » a dit Art Hogan, chief market strategist chez B. Riley RBR.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here