Conor McGregor devait revenir pour le titre intérimaire welterweight

Le coup de sang de Conor McGregor risque de lui coûter très cher. L’Irlandais a manqué une nouvelle occasion d’écrire l’histoire de l’UFC.

Conquérant comme personne en MMA, Conor McGregor n’a jamais défendu une seule ceinture. On apprend par Ariel Helwani, l’insider le plus fiable du MMA, que l’UFC avait des plans pour l’Irlandais. L’organisation devait ainsi se mettre d’accord sur un nouveau contrat cette semaine. L’annonce du retour de McGregor aurait dû être lors de la Conférence de Presse du 25e anniversaire de l’UFC. Lors de la blessure de Ferguson, l’organisation a étudié la possibilité d’enlever Khabib de la carte… pour un combat contre McGregor. Une fois que le combat entre Max Holloway et Khabib Nurmagomedov était prévu, l’UFC changeait encore ses plans…

Toujours selon Ariel Helwani, l’objectif pour l’UFC était désormais de faire McGregor vs. Dos Anjos pour le titre intérimaire welterweight. Arrivé à Brooklyn pour finaliser les négociations, le Notorious a tout fait capoter en voulant défendre Artem Lobov. Jeudi soir, il passait la nuit en garde à vue et son futur s’est brusquement assombri. Dana White confessait même sur ESPN, après l’incident : « on travaillait sur un nouveau contrat et avec de nouveaux plans pour lui. »

Khabib Nurmagomedov va finalement combattre Al Iaquinta pour la ceinture lightweight. De son côté, Rafael Dos Anjos affrontera Colby Covington à l’UFC 225. Le combat était prévu à la base à Rio. Pour une question de sécurité suite aux commentaires de Covington, l’UFC l’a bougé sur la carte de Chicago. Pour rappel, Dos Anjos, alors champion lightweight, devait affronter McGregor à l’UFC 196. Une blessure au pied en décidait autrement et Nate remplaçait le Brésilien. Vous connaissez la suite…

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
NBA, NFL, UFC & more !
Photo By: UFC

Leave A Comment

Your email address will not be published.