Jack Reacher Never Go Back : Du 100% Tom Cruise

Jack Reacher est de retour pour un second épisode intitulé Never Go Back. Un film plaisant sur le moment qui est à la gloire de Tom Cruise.

Véritable emblème du cinéma hollywoodien Tom Cruise est un plus qu’un acteur, c’est un personnage à part entière. Au point où on ne va pas voir ses films pour son histoire, mais pour lui. Ceci n’est absolument pas un mal tant l’acteur de 54 ans crève l’écran lors de chaque apparition. Avec Mission Impossible 5 : Rogue Nation, Tom Cruise s’était même payé le luxe de surpasser cette année-là un certain James Bond (avec un Spectre oubliable). Avec Jack Reacher, il entretient sa présence annuelle avec ce personnage attachant qui avait fait convaincu lors de sa première apparition. Dans Never Go Back, Reacher qui est une sorte de prolongement d’Ethan Hunt revient dans un second épisode plutôt plaisant, mais pas extraordinaire.

Seul contre tous

En 2012, apparaissait sur les écrans Jack Reacher, un ex-major de l’armée américaine avec l’âme d’un justicier. Réalisé par Christopher McQuarrie (à qui on doit Rogue Nation par la suite) et produit par Tom Cruise, ce premier épisode avait largement plu aux fans de l’acteur avec un scénario façon série B très convaincant. Histoire de nous faire patienter entre deux opus de Mission Impossible (le prochain est prévu pour 2017), Cruise et la Paramount ont donc rappelé Jack Reacher pour une seconde mission. Cette fois-ci, c’est l’honneur de l’armée américaine qui est en jeu avec une organisation paramilitaire qui tente d’arnaquer cette sacro-sainte institution.

Pour réaliser ce nouvel épisode, exit McQuarrie (qui est à 100 % sur Mission Impossible) et place à Edward Zwick, réalisateur de Blood Diamond, des Insurgés et plus récemment du Prodige. Un cinéaste à la carte de visite plus que correcte pour diriger Tom Cruise dans de nouvelles aventures. Le résultat : une bonne série B à l’histoire vite oubliable, mais qui est sur le moment très plaisant à regarder. Sans grande réflexion sur l’Amérique d’aujourd’hui (le film est très patriote), Jack Reacher: Never Go Back fait le service minimum, mais réussi à convaincre. Si les scènes d’actions manquent d’explosions, elles restent dynamiques et accrocheuses. Le méchant du film est en revanche inintéressant. Normal, c’est un film par Tom Cruise et pour Tom Cruise.

Un personnage à son image

Car là est le seul intérêt : Tom Cruise. La star hollywoodienne est comme dans chacun de ses films, présent sur plus de 95 % des plans. Avec des acteurs secondaires qui à part Cobie Smulders (Avengers, How I Meet Your Mother) sont inconnus du grand public, la place est ainsi libre pour que Cruise puisse s’exprimer à sa pleine mesure.

Ainsi, cet épisode de Jack Reacher qui joue beaucoup des poings et peu des guns permet de consolider la mythologie de Tom Cruise. Encore une fois, il n’y a rien à reprocher à l’acteur. Bien que le scénario ne soit pas des plus incroyables, Cruise arrive quand même à être bon.

Jack Reacher: Never Go Back est un donc à classer dans les films du dimanche soir. De l’action un peu rétro qui sert surtout à Tom Cruise pour ne pas qu’on l’oublie avant 2017. Un pari gagnant, mais une fois Mission Impossible 6 sortie, cet épisode de Jack Reacher sera très vite enterré.

Jack Reacher 2 : Never Go Back (USA, 1h58)
Réalisé par Edward Zwick
Avec Tom Cruise, Cobie Smulders et Robert Knepper
En salles le 19 octobre.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Paramount Pictures

Leave A Comment

Your email address will not be published.