Daniel Craig en James Bond – l’homme qui valait 150 millions de dollars ?

Alors que Daniel Craig semblait en avoir terminé avec James Bond, une proposition qui ne se refuse pas serait tombée.

Novembre 2015, Spectre sort au cinéma, malgré un contrat de deux films après Skyfall, Daniel Craig l’assure, on ne le reverra plus renfiler le costume. Dans une interview accordée à Event Magazine, il lâche ainsi « Ça devient plus difficile, mais telle est la vie, je vais continuer aussi longtemps que j’en suis physiquement capable, j’ai un contrat pour un autre -… Mais je ne vais pas faire des prédictions ». Pour Time Out magazine, quand on lui demande s’il pourrait revenir dans un prochain Bond, il répond « Maintenant ? Je préférai me couper les veines ». Le genre de déclarations qui jettent un froid même si l’acteur est depuis revenu sur ses propos.

Si d’une certaine manière, la fin de Spectre pouvait suggérer que l’arc narratif autour du James Bond-Daniel Craig était bouclé. Selon les dernières rumeurs, il n’en serait rien. Sony qui souhaite absolument conserver Daniel Craig aurait ainsi mis sur la table 150 millions de dollars pour lui. Reparti sur deux nouveaux films, il toucherait ainsi 75 millions par épisode. Cette proposition, certes onéreuses permettrait ainsi à Sony de lui trouver un remplaçant beaucoup plus jeune et tout cela avec le bénéfice du temps (source : Radar Online). Ayant rebooté pour la première fois le personnage avec Craig, le studio pourrait tout à fait recommencer avec un autre acteur. Cela fera donc 6 films avec Craig, dont les deux prochains nous montrant un Bond plus vieillissant. La motivation du studio est aussi financière (oui, oui). Craig est une véritable machine à cash pour Sony. Avec lui et malgré les critiques (trop blond, trop musclé, pas assez expressif), la franchise a tout explosé au Box-Office :

  • Casino Royale : 599 millions de dollars
  • Quantum of Solace : 586 millions de dollars
  • Skyfall : 1.1 milliard de dollars
  • Spectre : 880 millions de dollars

Un arc narratif indépendant des autres épisodes et complet semblable à ce que Nolan a pu faire sur Batman. Justement, on sait que Christopher Nolan veut réaliser un James Bond, la productrice, Barbara Broccoli est également favorable à cette idée. Ce qui nous intéresse ici est le fait que Nolan veuille en réaliser un sans Daniel Craig. On peut donc tout à fait imaginer qu’un ticket Nolan+nouveau Bond soit utilisé pour l’après-Craig. Quand on se souvient du travail éblouissant qu’il a fait sur Batman…

Aux dernières nouvelles les acteurs favoris pour la succession de Craig sont :

Idris Elba : à 43 ans, l’acteur de Luther semble un poil trop âgé et toute la polémique (grotesque) qui entoure sa « candidature » ne devrait pas jouer en sa faveur.
Michael Fassbender : Magneto semble mûr pour incarner le personnage de Bond. À 39 ans, le Britannique serait très bien dans la peau de l’agent du MI6. Cependant le choix de Fassbender reviendrait à choisir un Bond plus classique. Une sorte de retour en arrière ?
Luke Evans ne semble pas avoir le côté bankable pour le rôle. D’un autre côté Daniel Craig etait sorti de nulle part pour interpréter l’agent secret. À 39 ans, il jouerait un Bond dans la continuité de Craig, le blond en moins.
Charlie Hunnam : il est grand, salement tanké et relativement jeune (36 ans), pourquoi pas. Révélé avec la série Sons of Anarchy, Hunnam ferait un très bon Bond.
Tom Hiddleston & Damian Lewis : âgés de respectivement 35 et 45 ans, les deux acteurs permettraient au personnage de revenir à son classicisme d’antan regretté par certains.
James Norton, l’acteur de 30 ans a tout du genre idéal. De plus, son jeune âge pourrait permettre à Craig de tranquillement rempiler et ensuite laisser Bond entre de bonnes mains.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: Omega
4 Discussions on
“Daniel Craig en James Bond – l’homme qui valait 150 millions de dollars ?”

Leave A Comment

Your email address will not be published.