Idris Elba – Original Gangster

De The Wire à Luther, Idris Elba a gravi les échelons pour devenir un acteur culte. Il sera d’ailleurs à l’affiche de l’un des blockbusters de l’été : Bastille Day

Après des années de galère et de seconds rôles ici et là, le britannique s’expatrie aux Etats-Unis pour tenter de percer chez les ricains.  Le rôle de Russell « Stringer » Bell dans la série HBO The Wire le révélera. Dans cette série policière où l’action se déroule à Baltimore, Elba campe un gangster aussi déterminé qu’intelligent. Bien loin des clichés sur les délinquants nord-américains habituels, l’approche de la série, quasi-documentaire s’éloigne de la structure bons-méchants propre à ce genre de créations télévisuelles (salut les Experts). Le personnage de Stringer est sans doute celui qui restera le plus dans les mémoires. Booba, Gradur ou encore Youssoupha rendent ainsi hommage à Bell dans leurs chansons.

“J’suis Marlo Stanfield, ta mère la hyène, t’es McNulty » Booba
« J’ai plus d’vie sociale, même quand je dors, je rêve en HBO, J’traîne avec Tywin Lannister, le lieutenant Cavanaugh, Stringer Bell, Avon Barksdale et Tony Soprano” Youssoupha

The Wire est d’ailleurs la série préférée du Duc de Boulogne. Cette parenthèse télévisuelle durera de 2002 à 2004 et la série est aujourd’hui considérée comme un classique.

Il apparaît également dans The Office, en rival de Steve Carrell en 2009. C’est aussi en 2009 qu’il trouvera son deuxième rôle majeur à la télévision. Ainsi, en septembre, il signe un deal avec la BBC pour endosser le rôle du Détective John Luther. Il passe de l’autre côté de la loi et une nouvelle fois c’est réussi. Entre ses problèmes de violence, sa situation amoureuse et ses talents d’enquêteur, le personnage de Luther séduit tout comme son interprète. La série lui vaudra un Golden Globe de meilleur acteur en 2012.

Coté cinéma, en 2007, il est casté pour jouer dans le mythique American Gangster de Ridley Scott aux cotés de Denzel Washington et Russell Crowe. Un nouveau rôle de gangster et pour le coup Triple O.G. qui lui offrira une mort légendaire. En 2008, rebelote, il tourne cette fois sous la direction de Guy Ritchie pour RocknRolla. 2010, avec Hayden Christensen, T.I., il joue dans Takers, pour un nouveau film de braqueurs. Comme beaucoup d’acteurs, il succombe aux sirènes de Marvel et campe Heimall, le gardien des portes du royaume d’Odin dans Thor. Depuis ? Une ascension sans fin pour la nouvelle rising star : Prometheus (2012, Ridley Scott), Mandela: Long Walk to Freedom (2013, Justin Chadwick), Pacific Rim (2013, Guillermo del Toro ), Beasts of No Nation (2015, Cary Joji Fukunaga), Zootopia (2016), Le Livre de la Jungle (2016, Jon Favreau), Star Trek Beyond (2016, Justin Lin). Autant de projets d’envergure pour un acteur qui ne s’arrête plus. On en oublierait presque qu’il a tourné avec Beyoncé dans le nanar Obsessed (2009, Steve Shill) ou qu’il occupa le rôle d’un moine alcoolique dans Ghost Rider 2 (2012, Mark Neveldine et Brian Taylor). Arf, il faut bien payer les factures.

On devrait donc le retrouver prochainement dans l’adaptation très attendue du roman de Stephen King Dark Tower. Il sera le personnage principal aux cotés de la superstar oscarisée Matthew McConaughey.

La tentation Bond

Ses différents succès lui ont permis d’être pressenti pour récupérer le rôle de James Bond. Daniel Craig ayant rendu le costume après 9 ans de bons et loyaux services, il faut trouver un digne successeur au tank blondinet. « Par contre un James Bond noir, après un acteur blond, vous plaisantez non ? » Non, du tout, nous sommes très sérieux. Au regard de son charisme naturel, sa prestance et son physique, Idris Elba a toutes les qualités pour camper un parfait James Bond. Avec lui, l’agent secret poursuivrait sa modernisation et son évolution. Cette rumeur a grandement partagé les amateurs de l’espion le plus connu au monde. Les conservateurs jugeant l’acteur « trop street » ou pas en phase avec le personnage crée par Ian Fleming. Nous sommes en 2016, l’expérience Daniel Craig fut un succès grâce à sa réinterprétation d’un Bond qui était jusque là beaucoup trop figé dans le passé. Pourquoi donc ne pas tenter le coup avec Idris Elba ? En comparaison avec les autres acteurs pressentis (Kit Harrington, John Hamm, Tom Hiddleston, Michael Fassbender et Damian Lewis), il permettrait à la série de faire un nouveau pas en avant.

Idris Elba - James Bond

Voilà donc Idris Elba, acteur à succès aux portes de l’éternité si celui-ci venait à jouer James Bond. Acteur, mais pas seulement. Si Elba est une personnalité si attachante c’est parce que ses talents sont multiples, notamment dans la musique. Il compte ainsi 4 EP, une mixtape et un album à son actif. Une fois l’été arrivé, on peut d’ailleurs l’apercevoir regulierement à Ibiza mixer dans les clubs les selects de l’île. Vous pourrez ainsi le découvrir ou le redécouvrir sous le nom de DJ Big Driis ou Big Driis the Londoner, son nom de scène depuis ses 19 ans. Chanteur, rappeur et DJ, Idris Elba est également producteur. Ses collaborations marquantes sont, à ce jour, une co-production avec Jay-Z sur la BO d’American Gangster, la co-réalisation du clip de Mumford and Sons Lover of the Light, ainsi qu’une collaboration avec Macklemore & Ryan Lewis sur leur dernier album.

Multipliant les projets, il fera bientôt ses débuts dans la réalisation avec une adaptation d’une nouvelle de Victor Headley, Yardie. L’avenir semble donc radieux pour celui qui fut nommé dans le Top 100 de Time Magazine en 2016.

Never Change Mr. Elba.

Photo By: latimes.com, thehillnews.org
4 Discussions on
“Idris Elba – Original Gangster”

Leave A Comment

Your email address will not be published.