Preview Hurley Pro: le duel John John Vs Medina continue

Preview du Hurley Pro 2016 qui se déroulera sur le spot de Lowers Trestles en Californie avec John John Florence et Gabriel Medina qui vont lutter pour le titre.

À peine le temps de se remettre du dernier Billabong Pro de Tahiti qu’il faut déjà passer à autre chose. Cette semaine, commence le Hurley Pro sur le spot de Lowers Trestles en Californie. Une 8e manche du Pro Tour qui s’annonce capitale en vue du titre. L’occasion d’observer si les tendances vues à Teahupoo vont se confirmer aux USA.

John John Florence vs Gabriel Medina : la guerre continue

 Actuellement, c’est la jeunesse qui est pouvoir au sein de la WSL. Les deux prétendants au titre de champion du monde cette année ont respectivement 22 et 23 ans. John John Florence et Gabriel Medina sont en pleine bataille pour le sacre en décembre prochain à Pipeline. Lors du dernier évent à Tahiti, les deux prodiges ont eu l’occasion de s’affronter directement une demi-finale épique qui restera comme l’un des meilleurs heats de la saison. Un round remporté par John John qui lui a permis de prendre la tête du classement général. Le brésilien Medina se place juste derrière l’hawaïen en 3e position.  JJF et Gaby devront mettre les juges dans leur poche en envoyant du très lourd lors de ce Hurley Pro.

Il ne faudra pas oublier l’ex numéro 1, l’Australien Matt Wilkinson qui a perdu son maillot jaune après une élimination dès le 3e tour du Billabong Pro. Dans une très mauvaise pente depuis deux manches, l’heure de Wilkinson semble révolue et on le voit mal aller embêter Florence et Medina dans la lutte finale.

Sur le spot de Lowers Trestles, la compétition n’aura rien avoir avec le précédent. Le Hurley Pro offre une vague propice aux manœuvres radicales avec des aerials qui devraient couler à flots. Ne tubant que rarement, le spot californien devrait plaire à des surfeurs comme Florence, Medina et Toledo. Le brésilien (un peu en retrait cette saison avec une 17e place) qui a récemment gagné le Vans US Open devrait être dans son jardin.

Kelly Slater peut-il être le troisième homme ?

Kelly Slater ressemblait il y a quelques temps à un président en déroute, dépassé et multipliant les échecs. Mais en un seul Billabong Pro, King Kelly est redevenu dans la course au tout dernier (meilleur) moment avec cette victoire magistrale montrant que l’ancien est toujours là. Des tubes dantesques et une confiance sans égale permettent ainsi à Slater de se replacer dans le top 10 et pourquoi d’aller batailler pour un top 5. Dans son pays natal (même s’il vient de la East Coast), le surfeur de 44 ans débarque ainsi pour confirmer lors de ce Hurley Pro, une compétition qu’il a remporté à 5 reprises dont 3 fois d’affilée, entre 2010 et 2012. Au premier tour, il fera face à Filipe Toledo et au français Jérémy Florès.

Le vrai local de l’étape n’est pas Kelly Slater mais bien le rookie d’origine japonaise Kanoa Igarashi. Surfant sous la bannière nipponne, ce jeune rider de 18 ans est la nouvelle pépite du Pro Tour. Alternant pour sa première saison avec les pros entre les manches de CT et de QS avait impressionné la planète surf lors du Quick Pro sur la Gold Coast en finissant 9e. Défait chez lui à Huntington Beach pendant l’US Open en demi, Igarashi a ici l’occasion de briller et de réaliser enfin une première vraie perf(il vient de remporter le WQS en Galice ce week-end). En 2020 pour les JO de Tokyo, tous les regards seront dirigés vers lui. En local on oublie pas aussi Kolohe Andino (11e au classement).

Mick Fanning : pas venu pour faire du tourisme

Pendant 2 semaines, Mick Fanning ne sera plus en vacances. En pleine année semi-sabbatique, l’australien arrive en Californie pour défendre son titre. Vainqueur du Hurley Pro l’année passée, Fanning ne compte pas le laisser si facilement aux Florence, Medina & Co. Bien qu’en mode chill en cette année 2016, Micky ne débarque pas sur le Pro Tour pour plaisanter. On se souvient encore de son impressionnante victoire à J-Bay en Afrique du Sud où il avait atomisé John John en finale. Actuellement 10e au classement général, le surfeur aux 3 titres mondiaux tentera de faire un nouveau coup. Dans tous les cas, Trestles sera sa dernière apparition en 2016 sur le CT. Il devrait en attendant de revenir complètement à la compétition en 2017, continuer de faire le tour du monde et de s’amuser en free surf.

Programme du 1er Tour de l’Hurley Pro 2016 :

Heat 1: Jordy Smith (ZAF); Nat Young (USA) ; Keanu Asing (HAW)

Heat 2: Julian Wilson (AUS); Kanoa Igarashi (JPN); Ryan Callinan (AUS)

Heat 3: Adrian Buchan (AUS); Miguel Pupo (BRA) ; Kai Otton (AUS)

Heat 4: Gabriel Medina (BRA); Adam Melling (AUS) ; Alex Ribeiro (BRA)

Heat 5: Matt Wilkinson (AUS); Conner Coffin (USA) ; TBD

Heat 6: John John Florence (HAW); Davey Cathels (AUS) ; TBD

Heat 7 : Adriano de Souza (BRA) ; Wiggolly Dantas (BRA); Matt Banting (AUS)

Heat 8: Kelly Slater (USA); Filipe Toledo (BRA) ; Jeremy Flores (FRA)

Heat 9: Italo Ferreira (BRA); Caio Ibelli (BRA) ; Jack Freestone (AUS)

Heat 10: Mick Fanning (AUS); Joel Parkinson (AUS) ; Jadson Andre (BRA)

Heat 11: Kolohe Andino (USA); Josh Kerr (AUS) ; Stuart Kennedy (AUS)

Heat 12: Sebastian Zietz (HAW); Michel Bourez (PYF); Alejo Muniz (BRA)

La Waiting Perdiod se tiendra du 7 au 18 septembre. Au même moment sur le même spot, se déroulera le Swatch Women’s Pro avec un duel Tyler Wright Vs Courtney Conlogue qui s’annonce de haute volée. La Française Johanne Defay tentera de se rattraper après un Vans US Open complètement raté.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: World Surf League
1 Discussion on “Preview Hurley Pro: le duel John John Vs Medina continue”

Leave A Comment

Your email address will not be published.