Miraculé ou presque, Derrick Rose vise le trophée de 6e homme

Censé devenir l’un des visages de la ligue, Derrick Rose aura été fauché en plein vol par les blessures. Il peut maintenant briller dans la peau d’un remplaçant.

En 2011, Derrick Rose devenait le plus jeune MVP de l’histoire de la ligue. Promis à un brillant avenir au sein des Chicago Bulls, le meneur était vu comme l’héritier de Michael Jordan ! Malheureusement pour lui, son corps en décida autrement. Titulaire jusqu’à la saison 2016-2017, il perdit son statut en arrivant aux Cavs. Sa période dans l’Ohio fut d’ailleurs la source de véritables maux pour le joueur, qui songea à la retraite. De retour avec Tom Thibodeau aux Wolves, le coach qui le vit éclore chez les Bulls, Derrick Rose a retrouvé un rôle. À 30 ans, il est désormais 6e homme. En sept matchs disputés cette saison, il apporte 14.3 points (38.5%), 4 rebonds et 4.9 passes par match. Il joue surtout 28.4 minutes par rencontre, pour le moment son corps tient le choc !

Interviewé par Dennis Scott, de NBA TV, Rose a donné son objectif pour la campagne actuelle : « Maintenant je sors du banc. Quand j’étais plus jeune, je disais que je voulais remporter le trophée de MVP. Cette année, en sortant du banc, mon objectif est de remporter le trophée de 6e Homme de l’Année. En débutant du banc, je pense que je peux gagner ce trophée. » Lou Williams a accueilli la déclaration à sa façon : « Reste en dehors de ça, frère. » Le tenant du titre n’abandonnera pas comme ça. Après une saison 2017-2018 de folie, il est pour le moment plus discret avec 16.7 points (43%), 2.3 rebonds et 3 passes par match.

Antoine

Antoine

Contributeur Sports US chez La Sueur
Écrit principalement sur les sports US et combats.
Antoine
Photo By: Twitter

Leave A Comment

Your email address will not be published.