NHL – Quand Dominik Hasek a envoyé valdinguer Marian Gaborik

Dominik Hasek, l’un des tous meilleurs gardiens de l’histoire de la NHL savait aussi charger ses adversaires à sa manière. Marian Gaborik s’en souvient encore.

Le 7 décembre 2007, alors qu’il avait déjà 42 ans, le gardien des Détroit Red Wings Dominik Hasek a stoppé l’échappée de Marian Gaborik de façon très spectaculaire. Au lieu, comme les autres gardiens d’attendre que le joueur viennent à la cage et de tenter d’arrêter son tir, le tchèque va foncer droit sur l’attaquant slovaque du Minnesota Wild. Il réussira en tendant sa crosse à puckcheker Gaborik qui ne pouvant freiner, se prendra le portier pleine face. Ne pouvant résister face à un cerbère qui a 15 kg d’équipement sur lui, il se fera envoyer valdinguer bien comme il faut. Si cette la sortie est magnifique, elle sera malheureusement sanctionnée de deux minutes de pénalité par l’arbitre. Une décision incompréhensible pour Dominik Hasek qui pensait jouer avant tout le palet. Même si son action est géniale, elle mérite en effet d’être pénalisée.

Dominik-Hasek

Cette charge sur Marian Gaborik fait partie des nombreux gestes extraordinaires que le tchèque a réalisé au cours de sa carrière. De 1990 à 2008, Dominik Hasek écrira sa propre légende en devenant l’un des plus grands gardiens de l’histoire de la NHL. En 18 ans, il obtiendra deux titres NHL avec les Red Wings, deux trophées Hart récompensant le MVP de la saison et quatre trophées Vézina remis au meilleur gardien. Il est par ailleurs détenteur du meilleur pourcentage d’arrêt all-time à travers la Ligue Nationale. Une véritable légende.

Doté d’un style très particulier avec un casque plutôt rudimentaire comparé aux masques que portent les autres portiers habituellement, Dominik Hasek aura marqué à jamais son sport. Avec des parades sorties de nulle part et souvent très acrobatiques du fait de sa façon de jouer très old-school, le gardien originaire de Pardubice a toujours réussi à se faire remarquer. Outre ses deux Coupes Stanley remportées avec Détroit, il décrochera également la médaille d’or aux Jeux olympiques de Nagano en 1998 notamment en écœurant le Canada en demi-finale au cours d’une séance de tirs au but mémorable.

Après avoir connu quatre franchises de NHL avec en plus de Détroit, des passages à Ottawa, Buffalo et Chicago (là où il a commencé en NHL), il va à 43 ans quitter l’Amérique du Nord pour retrouver l’Europe. Après une année sabbatique, il reprendra du service dans son club formateur à Pardubice en élite tchèque avant de conclure sa carrière l’année suivante par une saison en KHL avec le Spartak Moscou. Il rangera définitivement ses bottes de gardien en 2011 à l’âge avancé de 46 ans sans jamais faire l’année de trop. Respect.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: NHL

Leave A Comment

Your email address will not be published.