Avec Story of Adidon, Pusha-T foutait un sacré bordel et laissait Drake dans l’embarras. Le Canadien ne devrait pourtant pas répondre.

Piqué par Duppy Freestyle, Pusha T répondait vigoureusement avec Story of Adidon. Le rappeur s’attaquait ainsi au père, à la carrière et au supposé fils de Drake. Oui, la ligne rouge était bel et bien franchie par Push. À quelques jours de la sortie de son album Scorpion, Drake ne devrait pourtant pas répondre.

J. Prince, le CEO de Rap-A-Lot Records, proche de Drake, et Kanye West a apaisé les tensions… et demandé au Canadien de ne pas sortir son morceau. « Après avoir parlé avec Kanye, j’ai parlé avec mon brother… et il ne voulait pas ça. J’ai vu ça aller dans un endroit qui, selon moi, aurait mis fin à sa carrière si Drake avait sorti cette chanson qu’il avait sur lui. Cela aurait certainement blessé les familles et nous ne sommes pas pour cela. Ce n’est pas le rôle de Drake d’abattre un homme à ce point. »

Il ajoute : « Les ingrédients du morceau étaient accablants. Je sais pertinemment que cela aurait été mauvais pour Kanye et pour mon gars. Ça n’aurait pas été bon. C’est au-delà de la musique à ce moment-là. Cela allait affecter des vies. Cela allait interférer avec le style de vie. » Sur la question du leak, J. Prince ne s’inquiète pas trop : « Je ne pense pas qu’il fuiterait, parce qu’il a donné sa parole. Et connaissant Drake comme je le connais, il a une parole. »

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *