Si Durant et Curry ont assuré lors du Game 1, c’est bien Draymond Green qui a brillé comme très rarement. C’est simple, il était partout.

Lors de la victoire 121-109 de Golden State contre les Blazers, Draymond Green a été déterminant. Toujours aussi énervé, le joueur termine à 19 points (6 sur 10), 12 rebonds, 9 passes, 3 interceptions, 5 blocs ! Dans l’histoire des playoffs, seuls 4 joueurs ont fait un 15-10-5-3-5 mais personne avec 9 passes.

À la fin de la rencontre, Steve Kerr ne tarissait pas d’éloges envers son poulain : « Draymond était incroyable. Il a fait de formidables actions défensives. Il a mis des trois-points. Il a pris la balle au rebond. Il a eu neuf passes. Je veux dire, il a fait un match que peu de personnes dans la ligue peuvent faire, honnêtement. Qui peut faire ce que Draymond vient de faire ce soir ? Il est si unique et si important pour nous. Il a été phénoménal. »

Aussi et selon ESPN Stats & Infos, lorsque les Blazers attaquaient et que Green était le défenseur principal, les joueurs de l’Oregon se heurtaient à un mur. Ainsi, face au numéro 23 de Golden State, Portland a shooté à 4 sur 16 pour 11 points et 3 pertes de balle.

https://youtu.be/kiIDmy29h54

Tags NBA Warriors

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *