21 avril 1967, le dernier duel à l’épée en France

Le 21 avril 1967, Gaston Defferre et René Ribière s’affrontaient à l’épée pour le dernier duel de France. La fin d’une époque.

Tout a commencé par une insulte de René Ribière adressée à Gaston Defferre à l’assemblée nationale. Le 20 avril 1967, le maire de Marseille et président du groupe Socialiste, Defferre lance un « Taisez-vous, abruti ! » au gaulliste Ribière. Le député demande réparation et propose donc un duel pour le samedi matin. Alors que Deferre doit être à Marseille dans l’après-midi, il prévient ; sa cible sera les bourses afin de foirer le mariage de Ribière prévu pour le lendemain.

Malgré les désapprobations conjointes de Charles de Gaulle et du Président de l’Assemblé Jacques Chaban-Delmas, les deux députés organisent le duel dans un lieu tenu secret. Dans une propriété à Neuilly-sur-Seine, Defferre l’emportera en 4 petites minutes par abandon après avoir touché par deux fois son adversaire. Il faut dire que le maire de Marseille était un expert en escrime… À la fin du combat, arbitré par Jean de Lipkowski, le vainqueur refusera de serrer la main du perdant.

« Être amené à notre époque à se battre en duel est grotesque et démodé ! Mais à partir de l’instant où j’étais contraint de me battre, mon devoir était de le faire et de blesser mon adversaire. » – Gaston Defferre

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
NBA, NFL, UFC et bien plus encore.
Photo By: leparisien.fr

Leave A Comment

Your email address will not be published.