Dustin Brown: l’énigme du Tennis

Portrait de Dustin Brown, l’énigme du Tennis

Mais qui est Dustin Brown ? Qui est-il ?

Ce joueur sortant des coups si impressionnants et hors du commun ? Atypique diront certain, joueur en marge pour d’autres. Que dire d’une telle tactique de jeu, on prend forcément du plaisir à voir de tels gestes qui sont ceux du tennisman de 31 ans, Dustin Brown.

Rasta raquette n’en finit plus de briller par des coups de génie infaisables pour le commun des mortels. Mi-jamaïcain, mi-allemand, Brown est connu pour ses très longues tresses dans le dos, mais aussi pour ses deux victoires face au nonuple vainqueur des Internationaux de France, Rafael Nadal. En 2014, après avoir acquis sa première victoire face à un top 10, en l’occurrence John Isner, le tennisman imprévisible affronte chez lui en Allemagne, lors du tournoi des Halles, il sort le match de sa vie (6-4, 6-1) pour s’imposer face à Nadal, à l’époque numéro un mondial et tout juste vainqueur d’un énième Roland-Garros.

On sent que Brown est là pour prendre du plaisir, il tente beaucoup pour briller et s’illustrer dans son sport. Artiste sur le terrain, il excelle dans des coups très peu utilisés sur le circuit. Amorties, services très lourds, prises de risques ou encore volées de feu, Dreddy Tennis comme on le surnomme, a toujours plus d’un tour dans son sac.

Rebolote en 2015, spécialiste du gazon, il bat Rafael Nadal au premier tour de Wimbledon sur le central du Grand Chelem londonien. Il bat l’espagnol en plein doute qui était redescendu au dixième rang mondial, mais il fallait aller chercher un homme qui s’est imposé à deux reprises à Londres.

Explosif et toujours déroutant pour ses adversaires, Brown fait ce qu’il sait faire, il fait dans l’élégant, mais toujours autant mystérieux dans les coups spéciaux. Cependant, ce tennis si risqué a des conséquences, Brown ne compte aucun titre à l’ATP (son meilleur classement est 78e en juin 2014), c’est un joueur qui était plus adepte des tournois challengers (deuxième division du tennis).

Son meilleur résultat en Grand Chelem est un 3e tour en 2015 perdu face à Viktor Troicki. Victoires de prestige en simple, son palmarès est plus étoffé en double en ayant remporté deux tournois ATP. Il nous gratifie encore de coups de raquette venus d’ailleurs et devrait encore faire ses preuves de joueur de tennis à ne pas louper. Dustin Brown a d’ailleurs récemment atteint les demi-finales du tournoi ATP 250 de Montpellier où Richard Gasquet a eu du mal a s’en dépêtrer, 1-6, 6-4, 6-3.

2016, l’année de Brown ?

 

Par Alexandre D; l’Esprit Sportif

Photo By: theguardian.com
1 Discussion on “Dustin Brown: l’énigme du Tennis”

Leave A Comment

Your email address will not be published.