MMA – Ciryl Gane et Fernand Lopez ont livré une interview dans laquelle ils devaient répondre à des questions très larges et assez surprenantes.

Après dix premières victoires en MMA, l’ancien champion de France de muay-thaï s’est finalement incliné face à Francis Ngannou pour l’unification des titres UFC. Le 3 septembre prochain, le Français pourra se refaire une santé en affrontant Tai Tuivasa. Le choc entre les deux hommes aura lieu à l’Accor Hotel Arena de Paris à l’occasion du tout premier événement que le leader mondial du MMA organisera en France. En attendant, c’est sur Twitch que le fighter originaire de la Roche-sur-Yon s’occupe désormais. Avec son coach Fernand Lopez, il a accepté de participer à une édition du format « Qui de vous 2 ? », proposé par Booska-P.

https://twitter.com/booska_p/status/1542160972646866946

Le cardio ?

Sur la question du rythme dans les affrontements, Fernand Lopez a souhaité ressortir les vieux dossiers en parlant de ses propres expériences : « Mon style, c’était un registre très agressif, genre kamikaze. Ça passe ou ça casse. Et du coup, ça veut dire que dans ton réservoir, il ne reste pas grand-chose. Au bout de trois minutes, tu es vidé. Et lui, il est plus intelligent. Il est intello. Il gère. Donc il aura toujours du cardio en réserve. »

SUR LE MÊME SUJET :

Le savoir ?

La question de la quantité de savoir a suscité des débats entre les deux hommes. Mais l’homme à la tête du MMA Factory a fini par répondre : « Oui, j’ai plus de connaissance au total. Mais c’est lui qui l’applique sur un très haut niveau d’affrontement. C’est-à-dire que moi, je vais lui enseigner une clé de bras, une guillotine, un triangle, ou n’importe quoi. […] Moi, à son niveau, à sa place, j’aurais été archi-intimidé. Même en ayant les techniques en tête, je ne les aurais pas sorties. »

Un autre sport ?

Ciryl Gane a parlé d’une autre discipline qu’il aurait pu pratiquer : « Si je te dis le foot. Peut-être que si je m’y étais mis à fond comme je m’y étais mis à l’âge de 25 ans ou même 28 au MMA… Je pense vraiment que j’aurais pu. Je ne sais pas à quel niveau, je ne dis pas que j’aurais été Mbappé. Mais je pense que j’aurais pu attendre mon petit niveau. »

Retrouvez le meilleur du MMA et de la boxe, sur RMC Sport !

Partager cet article

SourceBooska-P
Crédits photosBooska-P / Ciryl Gane et Fernand Lopez, Interview Qui de vous 2 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Le niveau de détente que Ciryl semble montrer dans l’octogone et mêmes dans ses entrées c’est quelque chose en effet.

    Répondre