Preview Finale Wimbledon – Roger Federer pour écraser l’histoire

Roger Federer est promis à ce Wimbledon 2017, c’était écrit dans notre preview. Jusqu’ici tout va bien : Roger est en finale. Le seul obstacle entre lui et son 19e Grand Chelem, c’est Marin Cilic.

9 points perdus sur 78 premiers services, 70 coups gagnants, 25 aces. Voilà les statistiques de Marin Cilic face à Sam Querrey en demi-finale. Si Roger marche sur l’eau pour l’instant (il n’a pas perdu le moindre set), ce genre de stats peut le faire frissonner. En même temps, le grand croate a tout pour faire peur : 1m98 pour 90kg, un service de psychopathe, une aisance de déplacement rare pour son gabarit, et une maîtrise plus qu’importante de tous les coups du tennis. Ce n’est pas le plus sexy des joueurs et encore moins des joueurs sur gazon, mais quelques-uns de ses coups te font lâcher des « ouf… » à tout moment. En bref, des coups qui font mal aux adversaires. Jusqu’ici, Marin Cilic a écarté à lui tout seul la quasi-totalité des spécialistes sur gazon : Kohlschreiber, Mayer, Steve Johnson, Bautista Agut, Gilles Müller, Sam Querrey et donc, peut être Roger Federer. Le croate a débuté son tableau de façon ahurissante : 4 matchs, 8 heures de jeu, aucun set perdu et des prestations en mode dragster. Kohlschreiber, ancien quart de finaliste à Londres, finaliste à Stuttgart l’année dernière, vainqueur à Halle en 2011 et finaliste en 2008 a pris son tarif : 6/4 6/2 6/3. Roberto Bautista Agut, vainqueur à ‘S-Hertogenbosch en 2014 et tombeur de Nishikori au tour précédent s’est fait violenter : 6/2 6/2 6/2. Finalement, c’est peut-être Sam Querrey qui en parle le mieux : « Il [Cilic] m’a plutôt bousculé aujourd’hui. Il a tout bien fait et il semble jouer à un très haut niveau. S’il joue bien, il peut poser problème à n’importe qui. »  Il fallait donc le voir venir : Marin Cilic était plus qu’un outsider, c’était un favori !

Parce qu’avant cela, Marin Cilic avait déjà été convaincant. Une demie à Bois-le-Duc et une finale au Queen’s’ (absolument géniale) face à Feliciano Lopez en ayant tout de même une balle de match. En l’absence des principaux joueurs du Top 5 sur ces tournois de préparation, Marin Cilic avait fait la démonstration qu’il fallait compter sur lui ! Parce que malgré son statut de numéro 6 mondial, Marin Cilic n’est jamais considéré comme un réel danger pour le Big Four. Un triste constat pour un joueur sous-estimé. Mais il faut dire que pour l’instant, Cilic bute sur les tout meilleurs : 4/1 avantage Nadal, 7/3 avantage Murray, 13/1 avantage Djokovic et 6/1 avantage Federer. 6 victoires pour 30 défaites face au Big Four, y’a mieux comme bilan. Y’a mieux comme bilan, mais celui-ci indique aussi qu’il peut les battre ! Pour gagner l’US Open 2014, il a notamment battu Gilles Simon, Tomas Berdych, Roger Federer et Kei Nishikori. Le croate est capable de tout !

De tout, oui, mais face à Roger ? Non, correction, face à un Roger Federer à un tel niveau ? Parce que le parcours de Roger à Wimbledon est vénère : Dolgopolov, Lajovic, Mischa Zverev, Dimitrov, Raonic, Berdych. Et ce, sans perdre un set. Là aussi ça fait peur. Mais c’est dans le jeu que Roger Federer nous impressionne le plus. On le dit quasiment à chaque fois, et ça nous étonne toujours autant, mais à 35 ans, le Suisse vole sur le court. Et ça, le croate le sait : « À Wimbledon, Roger est comme chez lui, c’est l’endroit où il a les meilleures sensations et où il sait jouer son meilleur tennis. C’est une montagne à franchir. Roger joue peut-être le meilleur tennis de sa carrière en ce moment et réalise une super saison ». Un Cilic averti en vaut deux.  Mais on peut en dire autant du croate. Il joue probablement le tennis de sa vie. Alors un duel entre deux hommes au sommet, on signe direct. Surtout que les deux hommes se sont déjà rencontrés l’année dernière, à Wimbledon. Cilic avait pris les deux premiers sets et avait mal géré le tie-break du 4e set où il avait eu 3 fois l’occasion de finir le match. Mais c’est l’immortel Federer qui s’était imposé pour accéder aux demies ! Mais au-delà du résultat, c’est la prestation des hommes et du public qui avait impressionné.

La finale de Wimbledon sera passionnante dans tous les cas. On sait que Federer sera au rendez-vous, mais on attend Marin Cilic. Si le croate reste concentré et s’il ne se fait pas bouffer par l’événement, ce sera un match dingue. On a tendance à voir Roger gagner, car c’est le favori et le chouchou des fans, mais attention, le croate joue plus que bien. « S’il joue contre Roger, car c’est évidemment lui le favori, Marin peut lui poser quelques soucis » disait Sam Querrey. En tout cas, nous, on croit que Marin Cilic peut succéder à son ancien entraîneur et idole Goran Ivanisevic dont les points communs sont évidents, au palmarès des vainqueurs croates à Wimbledon. Rendez-vous demain à 15 heures pour la réponse !

Photo By: @Wimbledon/twiter

Leave A Comment

Your email address will not be published.