Après sa défaite contre Stipe Miocic à l’UFC 220, Francis Ngannou est apparu posé lors de la Conférence de Presse d’après-combat.

Francis Ngannou va tirer les leçons de sa cuisante défaite à l’UFC 220. Face à Stipe Miocic, les deux points d’interrogation concernant le Franco-Camerounais ont été mis en exergue : le cardio et la lutte. C’est précisément sur ces deux éléments que le Predator a sombré. Le champion a parfaitement exploité ces failles.

Faisant face à la presse lors de la Conférence d’après-combat, Francis Ngannou a assumé ses erreurs. « Je pense que ce soir, j’ai appris quelque chose que je n’ai jamais appris dans ce sport en quatre ans. J’ai sous-estimé mon adversaire et j’ai découvert une nouvelle partie de ce sport. J’ai beaucoup appris ce soir. Il était plus dur que je ne le pensais. Je pensais qu’il tomberait dans les deux premiers rounds parce que j’allais le toucher. »

« Je l’ai touché et j’ai pensé qu’il allait tomber, mais il ne l’a pas fait. Il avait un bon plan de jeu pour ce soir. Pour le premier round, il n’a pas essayé de me mettre au sol. Il a attendu que je commence à me fatiguer et c’est à ce moment qu’il a commencé à m’envoyer au sol et c’était mon erreur. »

SUR LE MÊME SUJET :

« Je suis dans ce sport depuis seulement quatre ans et je sais que je continuerai à apprendre et à m’améliorer. Ce qui s’est passé ce soir, je pense que c’était la dernière étape pour moi afin d’apprendre ce sport. C’est la seule chose à laquelle je n’ai jamais fait face, un combat en cinq rounds. C’était la première fois et j’ai fait une erreur. Cela ne se reproduira plus. » Rendez-vous un peu plus tard dans l’année pour le début du deuxième gros run…

Partager cet article

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.