Le banc des Warriors terrasse LeBron James

Recap du Game 1 des Finales NBA 2016 entre les Warriors et les Cavs.

Dans une Oracle Arena chauffée comme jamais, les Warriors recevaient les Cavs pour ce premier match des NBA Finals 2016. La revanche de l’an dernier promet pour cette rivalité naissante entre les deux meilleures équipes de chaque conférence, chacune emmenée par son leader charismatique.

L’an passé, la bande à James faisait sans Kevin Love ni Kyrie Irving. Aujourd’hui, les Cavs arrivent en bonne santé et en face, les Warriors sont plus rayonnants que jamais.

Trêve de plaisanterie, il est grand temps de s’y mettre.

Love allume la mèche à trois points, ce sont les Cavs qui mettent les premiers points de cette rencontre. Harrison Barnes, le quatrième homme de la machine Golden State, obtient une action à 2+1 points, 5-3 pour les hôtes du soir. Love à nouveau, le blondinet permet aux Cavs de revenir à 9 partout, il reste un peu plus de 6 minutes à jouer dans ce premier quart. Curry plante à trois points et chambre gentiment Cleveland, 14-9 pour le champion en titre. Un gros run des Cavs leur permet de revenir à deux points, 16-15. Les deux meilleurs maruquers des Warriors sont pour le moment Bogut et Barnes, Klay Thompson est à zéro. 21-15 pour les Warriors, plus gros écart du match. À 26-19 pour les Warriors, Tyronn Lue décide d’appeler un nouveau time-out. Anderson Varejao, qui aura commencé la saison dans l’Ohio et qui évolue désormais sous le maillot adverse fait son entrée. Le premier quart se termine, 28 à 24 pour la bande à Curry.

— Cavs Nation (@CavsNationNet) June 3, 2016

Début du second quart et Richard Jefferson arrive. Le petit Draymond Green, encore se frictionne avec LeBron…Sur un floater, Dellabedova permet aux Cavs de rester à 4 points des Warriors, 26-30. Kevin Love et Draymond Green sont tous les deux bien rentrés dans leur match. Barbosa enflamme l’Oracle Arena, les Warriors passent à +8 ! Barbosa à trois points, +11 pour les champions ! Excellente rentrée de l’ex-joueur des Suns. 41-29 pour les Warriors grâce au deuxième Splash Brother, Klay Thompson. Attention au blow-out pour les Cavs. Pour le moment, LeBron n’est toujours pas sorti une seule fois…et en profite pour devenir 10e meilleur rebondeur all-time en playoffs devant Larry Bird. Il est désormais dans le top 10 au niveau des points, rebonds, passes et interceptions. Il était à 4/5 dans le premier et à 0/4 dans celui-ci et les Cavs ont naturellement pris l’eau. LeBron marque ses deux lancers, Draymond Green arrose à trois points, 52-43 pour les Warriors, toujours sereins.

Après la mi-temps, il semble que les Cavs soient motivés pour faire plus que de la simple figuration, malheureusement pour eux, Golden State maintient l’écart à 9 points. Sept points d’affilée permettent aux Cavs de revenir à 4 points des Warriors. Iguodala, laissé seul à trois points ne se fait pas prier…59-52. 6/18 contre 5/16 à trois points pour les Warriors et les Cavs. Des chiffres très semblables pour les deux meilleures équipes de la ligue dans cet exercice. Les Splash Brothers sont pour le moment en difficulté avec leur shoot avec 2/10 au tir pour Curry et 3/9 pour Klay Thompson. La défense des Cavs fait son effet. Love réussit un three-point play, les Cavs reviennent à un point ! 66-65 pour Cleveland qui a pris la tête quelques secondes avant par Love, ils sont de retour. Heureusement Livingston maintient les Warriors à flot. La DubNation reprend le lead par Livingston et Curry, +3. Dellavedova qui caresse gentiment les bourses d’Iggy, pas de technique. La vengeance du MVP des Finales 2015 ne se fait pas attendre, trois-points pour lui et +6 pour les Warriors. LeBron montre quelques signes de frustration face à l’incapacité de son équipe à rester devant.

Les Warriors font un 11-0 entre la fin du troisième quart et le début du dernier. Tyronn Lue se décide à prendre un time-out. Livingston à 6/8 au tir, permet aux Warriors de revenir à +12. Livingston est en train de faire une mixtape de fou avec 8/10 au shoot ; les Warriors ont 6 joueurs à 10 points ou plus. Parmi ces joueurs, il n’y a ni Curry, ni Klay Thompson. C’est bien le banc des Warriors qui leur fait gagner le match. Les Warriors sont à +16 pour le plus écart de la soirée.  +20 pour les Warriors sur un Dunk d’Iggy, on voit mal comment les Cavs vont pouvoir revenir. Il reste 5.43 minutes à jouer et les Splash Brothers sont à 14 points en tout… Enfin, J.R Smith marque son premier panier du parking et les Cavs remontent à 82-96. Les Cavs viennent de boucler un 9-0, 85-96. Cleveland tire à 39%… Stephen Curry et Klay Thompson, pourtant portés disparus se réveillent au meilleur moment, 104-87. LeBron James part sur le banc pour de bon, à une passe d’un triple-double et le regard noir. Le banc des Warriors est à 45 points, celui des Cavs ? 9…

Le banc des Warriors permet donc à ces derniers de prendre le Game 1 et de garder l’avantage du terrain, rendez-vous samedi soir pour un Game 2 qui, nous l’espérons, permettra aux Cavs de se relancer. La victoire tranquille des Warriors 104-89 avec un duo Curry-Thompson à 20 points fait quand même très peur pour la suite…

Photo By: Bleacher Report

Leave A Comment

Your email address will not be published.