Garbage Time – Trades

Bon fin du All-Star break pour tout le monde, fini les blagues, on revient aux affaires. Il est comme qui dirait temps de suer, (suer pour la sueur vous voyez un peu ? Oh le retour en forme). Alors que s’est-il passé pendant mon absence qu’est-ce qui vous a échappé, que demande le peuple ? Eh bien il y a eu ce qu’on appelle la trade deadline. Le jour où tous les GM se bougent le cul comme si ils avaient oublié qu’ils avaient eu depuis juillet pour faire bouger leurs effectifs.

Enfin bref un point sur les derniers transferts qui ont plus ou moins secoué la grande ligue.

Garbage Time is back, et c’est toujours votre dose hebdomadaire de basketball à consommer sans modération.

*** LES BONS COUPS ***

Tobias Harris aux Pistons. Attendez c’est pas fini, déjà que c’est un bon coup en plus il a été échangé contre … Brandon Jennings et Ersan Ilyasova. Double réussite pour Moustache-Man Stan Van Gundy, qui récupère un joueur qui doit encore confirmer mais sur qui il pourra avoir un impact et pourra le faire progresser. En échange il perd un meneur convalescent et un intérieur qui tournait à 11 points 5 rebonds et qui même si il permettait d’écarter au large pour laisser plus de place pour le Dru, semble avoir une marge de progression bien plus faible (28 ans) que Tobias.

Randy Foye au Thunder. Plus que l’ajout de Randy Foye qui a une certaine Clutcherie en lui, ils se débarassent de D.J Augustin qui n’a jamais vraiment su être le relai du tortue ninja et de Steve Novak qui est en train de tranquillement finir sa carrière NBA et qui rentre chez lui dans le Wisconsin. A Milwaukee pour les plus mauvais en géographie.

Jeff Green aux Clipps. En échange du souffleur Lance Stephenson. Pour Jeff Green l’ascension semble continuer et il ne pourra de toute façon pas faire pire que son prédécesseur qui lui par contre depuis son départ d’Indiana pour Charlotte continue de bruler des cartes et petit à petit sa côte en NBA. Ce transfert aux grizzlies a des allures de dernière chance. Et il va sérieusement devoir se mettre à défendre si il veut espérer renaitre dans cette ligue.

Courtney Lee à Charlotte dans un échange à trois équipes. Brian Roberts à Miami, enfin Portland, et Memphis récupère Chris Andersen et P.J Hairston. Pour Charlotte c’est un gros coup qui leur permet de franchir encore un cap en ajoutant un sniper à leur arsenal offensif pour assurer une participation aux joutes post-seasonales, et pourquoi pas tenter un coup dans ces mêmes joutes. Pour Memphis on tente de réveiller un effectif qui a déjà fait ses preuves en ajoutant un peu de sang neuf.

** LES MOYENS COUPS **

Oui, niveau classification y’a du progrès à faire mais que voulez-vous.

Les Cavs se débarassent de l’éternel blessé ? qui a dit blessé ? on va garder juste l’éternel hein. Anderson Varejao Do Braziiiiil. Pour récupérer Channing Frye, une solution un peu plus solide à l’intérieur, au cas où il y aurait des blessés en playoffs sait-on jamais ça peut arriver n’est-ce pas ? Pour le brésilien c’est direction l’Oregon et portland où il pourra apporter toute son expérience et pourquoi pas quelques un de ses moves pour aider cette équipe à pourquoi pas accrocher les playoffs, un bon challenge pour lui aussi.

Markieff Morris à Washington, Humphries et DeJuan Blair à Phoenix. Markieff va tenter de venir réveiller un secteur intérieur qui somnole depuis deux ans et un tour de PO face aux Bulls. Pour Phoenix, on tente des choses qui sait où ça peut mener. De toute façon ils n’ont plus grand-chose à perdre et on verra bien ce que l’avenir nous réservera, on verra bien vas-y viens on y pense pas. Ca sonne bien ça, on pourrait en faire un refrain presque.

*LES COUPS*

Les coups, oui parce que parfois y’a juste des coups. Des échanges qui servent à juste économiser de l’argent ou faire semblant qu’on est un GM qui a taffé et qui mérite son petit billet à la fin du mois.

Kirk Hinrich retourne à Atlanta en échange de Justin Holiday. Bien joué Gar Forman you rock.

Shelvin Mack débarque à Utah. Alors ça, ça, les gars c’est une surprise. Beau coup, belle réussite, tremble Neto.

Jarnell Stokes quitte Miami pour rejoindre les Pelicans. Pat Riley toujours aussi stratège.

 

By La Berkane

Leave A Comment

Your email address will not be published.