Georges St-Pierre – Khabib Nurmagomedov en ligne de mire

En retrait depuis sa victoire contre Michael Bisping à l’UFC 217, Georges St-Pierre n’exclue pas à un retour, mais pas contre n’importe qui.

Avec Jon Jones, Georges St-Pierre est l’autre grandissime prétendant au statut de GOAT. Plus grand welterweight de l’histoire, il remportait la ceinture middleweight contre Michael Bisping à l’UFC 217. C’était en novembre 2017. Depuis, GSP a abandonné la ceinture et soigne ses lourds problèmes de santé. Ayant gagné beaucoup de poids pour les besoins du combat, le Canadien a été plombé par une infection. À 37 ans désormais, il n’exclut pas un retour. Cela ne se fera toutefois pas dans l’immédiat : « Pour le moment, je ne suis pas prêt à signer un contrat de combat. Mentalement, je ne veux pas combattre maintenant. »

Une fois qu’il prendra la décision, de combattre ou non, il a déjà un potentiel adversaire en tête : « Ce qui me passionne le plus, c’est de pouvoir être le premier à faire quelque chose. Quand quelque chose ne peut pas être fait et que les gens doutent de moi. C’est un grand champion et, en termes d’héritage, je ne peux penser à un meilleur combattant qui possède un meilleur héritage que Khabib. » Être le premier à infliger une défaite à Nurmagomedov pourrait donc l’intéresser… Reste à savoir si l’UFC le laisserait combattre en lightweight, et s’il pourrait faire le poids.

Au micro d’Ariel Helwani, St-Pierre a toutefois précisé qu’il n’avait plus besoin de combattre. Très bien financièrement après une brillante carrière, GSP pourrait très bien avoir disputé son dernier combat à l’UFC 217. Lors de cet entretien, il en également profité pour fermer les options Nate Diaz et Tyron Woodley.

Photo By: UFC

Leave A Comment

Your email address will not be published.