Absent du Glory depuis 2015, Gökhan Saki a signé à l’UFC. Il rejoint la catégorie light heavyweight de l’organisation.

Avec la signature de Gökhan Saki, l’UFC s’offre l’un des plus grands strikers du game. Légende parmi les légendes en kickboxing, le turc à un bilan qui parle pour lui avec un 83-12 (1). En ayant combattu les Badr Hari, Alexey Ignashov, Ray Sefo, Remy Bojansky, Tyrone Spong, Melvin Manhoef, Peter Aerts, Semmy Schilt, Rico Verhoeven et Alistair Overeem, il s’est frotté à la crème.

Saki a annoncé lui-même sa signature sur Facebook : « Je suis heureux de pouvoir enfin annoncer que j’ai signé un contrat exclusif à long terme avec l’UFC. Le meilleur investissement que l’UFC a réalisé depuis Conor McGregor ». En rejoignant la catégorie light-heavyweight, il apporte du sang neuf à une division morte. On espère qu’il arrivera à combler l’immense vide laissé par Anthony Johnson.

Désormais, il va devoir réussir la difficile transition vers le MMA. Rappelons qu’en 2004, ses débuts professionnels s’étaient soldés par une défaite par TKO. Il pourrait faire ses débuts à l’UFC dès septembre, idéalement à UFC Rotterdam. Vainqueur du K-1 World Grand Prix en 2008, Champion Light Heavyweight du Glory en 2015, il est prêt à ajouter une troisième ceinture à son palmarès.

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *