ITW de Christelle Daunay : « l’objectif à Rio sera d’aller chercher la médaille d’or »

Notre Interview de Christelle Daunay. Au programme: JO de Rio, championnats d’Europe, conseils d’entraînements et bien plus…

A 41 ans, Christelle Daunay est championne d’Europe en titre sur marathon et prépare ardemment les prochains Jeux olympiques qui auront lieu à Rio cet été. Reine de la discipline, Christelle détient le record de France en 2 h 24 et 22 secondes. Elle détient par ailleurs celui sur 10 000 m en 31 min 35 s 81. Nous avons rencontré Christelle Daunay à Paris début avril en pleine préparation des JO, pour nous parler de ces objectifs et nous donner quelques conseils pour bien aborder les interminables 42 km.

 

 

Bonjour Christelle, comment se déroule la préparation pour le marathon des Jeux Olympiques de Rio ?

Elle se passe bien. Je commence tout juste un nouveau cycle, car j’avais diminué l’entraînement après le semi de Paris. Je repars sur un cycle axé vitesse donc avec de la piste et du 10 km. Au mois de juin, je reprendrais la préparation pour le marathon.

Quel sera votre objectif à Rio ?

Sur les JO, le temps est secondaire. Comme tous sportif, l’objectif est d’aller chercher la médaille d’or. On se souvient du champion et pas des autres. L’objectif sera donc d’aller chercher cette médaille d’or.

Quelle sera votre tactique face aux Africaines de l’est ?

La tactique est d’avoir confiance en soi et de ne pas partir vaincue. J’en ai déjà battu et au départ elles sont au même niveau que nous. Pendant la course, il faut savoir analyser ses sensations et celles des adversaires. Avoir en tête le parcours afin d’ajuster la stratégie au fil des kilomètres est aussi très important.

Votre titre de championne d’Europe vous a-t-il conforté dans la préparation de Rio ?

Être championne d’Europe c’est le titre suprême sur le continent. Être là le jour J et battre de grosses pointures en 2 h 25 c’est plutôt bien. Aux championnats d’Europe, je valais 2 h 22, ça rassure toujours. Ce que je voulais c’était allé chercher la médaille d’or c’est gratifiant de l’avoir. Après je me suis blessée début 2015, je suis passée par une période un peu difficile, mais le marathon de New York (5e en 2 h 26’57’’) a montré que je suis toujours là et que je peux faire quelque chose à Rio.

Avec votre partenaire TomTom, vous avez fait plusieurs vidéos pour bien se préparer au marathon. Quel est le conseil plus important à donner pour réussir un marathon ? 

Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte sur un marathon. Je dirais de toujours être à l’écoute de ses sensations. Au départ on est tellement content d’y être, on est frais avec un mental à 150 % on a toujours tendance à partir très vite. Il faut retrouver rapidement son allure normale et surtout ne jamais perdre espoir. L’important c’est de prendre un maximum de plaisir sur la distance.

Vous rappelez vous de votre premier marathon ?

Oui bien sûr ! C’était à Paris en 2007, je l’ai fait en 2 h 28’54’’ à 30 secondes du record de France avec à la clé un podium. La météo était favorable, j’avais un peu d’appréhension, car je n’avais jamais fait 42 km, mais au final on n’y arrive forcément. De plus, j’avais cette année là validé mon ticket pour les JO de Pékin donc c’était que du bonheur surtout que j’ai fait la course avec mon conjoint.

Merci beaucoup et bonne chance pour Rio.

Vous pouvez retrouver d’autres conseils sur la page Tom Tom

Suivez également Christelle Daunay sur son blog

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: femmesremarquables.org

Leave A Comment

Your email address will not be published.