JO 2008 – The Redeem Team

Après le fiasco de 2004, Team USA reviendra remontée comme jamais avec la plus grande équipe assemblée après la Dream Team. Dites bonjour à The Redeem Team.

Quand tu fais médaille de bronze aux JO normalement tu es content. Pas quand tu t’appelles Team USA. Du coup, 4 ans plus tard, tu envoies du lourd, du très, très lourd. Kobe Bryant en capitaine, Mike Krzyzewski en coach et LeBron James en leader qui balance à Time Magazine un « It’s the gold, or it’s failure ». La concurrence commence à salement flipper.

On arrive donc avec une équipe qui se compose de 11 All-stars, du MVP en titre et d’un coach hall-of-famer.

PF        4          Boozer, Carlos
PG       5          Kidd, Jason
SF        6          James, LeBron
PG       7          Williams, Deron
SG       8          Redd, Michael
SG       9          Wade, Dwyane
SG       10        Bryant, Kobe (C)
C          11        Howard, Dwight
PF        12        Bosh, Chris
PG       13        Paul, Chris
SF        14        Prince, Tayshaun
SF        15        Anthony, Carmelo

On retrouve ainsi les Dwyane Wade, LeBron James et Carmelo Anthony de l’épopée de 2004. Sauf que les mecs ont pris 4 ans, qu’ils sont tous all-stars et qu’ils sont devenus très chauds. Kobe Bryant vient d’obtenir son premier et seul titre de MVP et est toujours un monstre. Jason Kidd est encore all-star et vient de sortir une saison en quasi triple-double avec 11.3 points, 10.4 passes et 8.1 rebonds. Dwight Howard est le meilleur pivot au monde avec des stats de porc à base de 20.7 points, 14.2 rebonds et 2.1 contres. Les précieux Tayshaun Prince et Michael Redd sont là pour contre balancer les différents égos et aider soit en défense soit en attaque. Seul Tim Duncan manque à l’appel au poste d’ailier fort. Il est à cette époque l’un des trois meilleurs à son poste avec Dirk Nowitzki (MVP 2007) et Pau Gasol.

Ils finiront le tournoi invaincu avec une victoire contre l’Espagne en Finale pour l’une des équipes les plus excitantes de ces dernières années. Objectif rempli : l’équipe avait lavé l’affront d’Athènes en se rachetant (redeem) auprès du public. Team USA récupérait ainsi un trône, abandonné en 2000 et qu’elle n’a plus laché depuis.

Le site predictionmachine.com avait fait des simulations pour savoir qui de la Dream Team ou de la Redeem Team allait l’emporter. Réponse, dans 51% des cas c’est la Redeem Team qui repartirait avec le scalp de MJ. En effet, hormis Jason Kidd (en encore), tous les membres de la Team USA 2008 étaient au sommet de leur art (au niveau du scoring, James sort d’une saison à 30 points). Johnson et Bird, certes ultra mythique, étaient cependant en fin de vie carrière lors de la Dream Team. Également, la complémentarité de la Redeem Team joue en sa faveur pour la victoire finale, avec une équipe construite intelligemment par Coach K et Jerry Colangelo.

Alors et si c’était la Team USA de 2008, la meilleure équipe de tous les temps ?

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: Jennifer Pottheiser/ Getty Images

Leave A Comment

Your email address will not be published.