Quand Jon Jones activait le mode terreur contre Lyoto Machida

Le 10 décembre 2011, Jon Jones faisait sa deuxième défense de ceinture light-heavyweight contre Lyoto Machida. L’issue de ce combat ne laissa personne indifférent.

Plus jeune champion de l’histoire de l’UFC à 23 ans et 242 jours, Jon Jones a toujours été au-dessus du lot. Invaincu en carrière (selon les critères La Sueur), Bones a un bilan de 22-1 en MMA. Après avoir gagné son titre face à Shogun Rua au terme d’une démonstration, il défendait sa ceinture une première fois contre Quinton Jackson. Pour la première fois de sa carrière, Rampage se faisait soumettre…

Face à Lyoto Machida, les matchmakers espéraient que le striking du Dragon allait poser problème au champion. Lors du premier round, cela se montrait plus que vrai. En contre ou avec ses fameux rushs, Machida prouvait que le biberonnage en karaté avait du bon. C’est bien simple, jamais personne n’avait aussi durement touché Jones. Bones évitait même le knock-down grâce à ses très bons appuis en fin de première reprise. Bref, le super-athlète semblait enfin avoir trouvé à qui parler.

Après un très bon body-kick de Jones, Machida répondait une nouvelle fois en contre lors du second round. Face à l’adversité, Bones montrait qu’il appartenait à une classe à part. Ainsi, d’un énorme parpaing, il sonnait Machida. Dans la foulée, le champion enchaînait avec le take-down. Sur le dos, le Dragon ne pouvait qu’encaisser les coups de coude cisaillants. Machida se relevait tant bien que mal avec une énorme entaille au front. Une entaille qui obligeait l’arbitre à arrêter momentanément le combat. Le fight reprenait finalement avec un Dragon toujours aussi sanguinolent. De retour au centre de la cage, Machida se faisait knock-down par Jones. Le champion poursuivait sa démolition de la légende brésilienne en le prenant en guillotine choke, debout. Après un gros coup de genou pour gentiment aider le challenger à trouver le chemin contre la cage, Bones ne relâchait pas sa tentative de soumission. Au moment où l’arbitre signalait à Jones d’arrêter, Machida s’écrasait inconscient au sol, tel un patin désarticulé. À 24 ans, le champion n’avait jamais semblé aussi effrayant…

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
NBA, NFL, UFC et bien plus encore.
Photo By: UFC

Leave A Comment

Your email address will not be published.