Dans le choc de la soirée entre les Toronto Raptors et les Boston Celtics, Kawhi Leonard a tenu son rang pour permettre aux siens de s’imposer. Qui c’est le patron ?

Face au Big 5 des Boston Celtics, il fallait un très grand Kawhi Leonard pour que les Raptors s’imposent. Avec un Serge Ibaka précieux dans le 5 de départ, les Canadiens ont fait le travail à la maison ! Face aux autres favoris à l’Est, ils s’imposent 113 à 101. Dans le money-time, Danny Green et Kyle Lowry se sont réveillés à trois-points histoire de définitivement écarter Boston.

Commençant par un 3 sur 11 en première mi-temps (mais présent en défense), Leonard prit son rythme dans le troisième quart avec 15 points. Le MVP des Finales 2014 termine finalement à 31 points (10 sur 25), 10 rebonds, 3 passes (3 TOs). Il est bien aidé par Serge Ibaka avec 21 points (10 sur 14), 6 rebonds, 2 passes (1 TO). Kyle Lowry enchaîne bien avec 15 points (5 sur 8), 6 rebonds, 6 passes.

Côté Celtics, Kyrie Irving fut le plus actif offensivement avec 21 points (10 sur 20), 4 rebonds, 6 passes (1 TO). Tous les titulaires passent les 10 points. Al Horford joue les couteaux suisses avec 14 points (5 sur 12), 10 rebonds, 9 passes (3 TOs). Jayson Tatum a apporté au scoring avec 16 points (6 sur 16), 9 rebonds, 2 passes, mais 5 pertes de balles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Le double bloc de Kawhi et Danny Green sur Jayson Tatum

    […] le money-time face aux Celtics, les Toronto Raptors ont réalisé un joli run de 10-0. Un moyen pour les hôtes du soir de définitivement écarter la menace adverse. Les deux […]

    Répondre
  2. Avant les matchs, Kyle Lowry continue de checker DeMar DeRozan

    […] une très grande forme. La franchise canadienne est ainsi invaincue avec un bilan de 3-0. Derrière Kawhi Leonard, Kyle Lowry est lui aussi crucial au succès des siens. Dans l’avant-dernière année de son […]

    Répondre