MMA – Khabib Nurmagomedov pense savoir comment Ciryl Gane pourrait parvenir à ses fins au cours des années à venir.

En décembre, Ciryl Gane, alors champion intérimaire, affrontait Francis Ngannou, détenteur du titre officiel de la division heavyweight. Jusqu’ici invaincu dans la discipline, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu pour le Français. Bien qu’il semblait avoir dominé les deux premières reprises avec diverses attaques pieds-poings, le prodige du MMA Factory n’a pas su contrôler le jeu de grappling du Camerounais qui a finalement conservé sa ceinture.

SUR LE MÊME SUJET :

La lutte

Khabib Nurmagomedov semble comprendre ce qui a coincé pour l’aspirant à la ceinture. Le Russe s’est exprimé lors de la journée du Hall of Fame : « Ciryl Gane, viens au Daghestan. Tu dois débarquer là-bas, y rester un an et demi ou même deux ans pour en apprendre davantage en lutte. […] Entre la France et le Daghestan, c’est différent. C’est la raison pour laquelle il devrait y aller. Il y a beaucoup de heavyweights qui peuvent lutter avec lui. Il doit apprendre le grappling. Et d’ici quelques années, il pourra devenir champion. Parce que son dernier affrontement a montré ses faiblesses. »

Du défi

Pour le moment, l’ancien champion intérimaire s’entraîne toujours au MMA Factory, la salle où il a fait ses armes avec les précieux conseils de Fernand Lopez. Après avoir été champion de France de muay-thaï à deux reprises, le fighter originaire de La Roche-sur-Yon avait entamé une transition en MMA qui avait porté ses fruits. Sa capacité d’adaptation ainsi que sa courbe de progression dans la discipline pourraient laisser présager une amélioration en lutte. Pour l’heure, celui que l’on surnomme Bon Gamin prépare son duel du 3 septembre prochain, qu’il livrera dans son propre pays face à Tai Tuivasa.

Partager cet article

SourceHall of Fame 2022 / UFC
Crédits photosUFC / Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Sympa !

    Répondre