Lorsque la rivalité entre le Miami Heat et les Indiana Pacers battait son plein, Lance Stephenson n’était jamais le dernier pour chercher LeBron James. Il s’en explique aujourd’hui.

Pendant plusieurs années, les Indiana Pacers de Paul George ont cru faire tomber le Heat de LeBron James. Malheureusement pour eux, le rêve ne se concrétisera jamais. En 2014, après avoir terminé avec l’avantage du terrain, Indiana avança confiant. Lors des Finales de Conférence, Lance Stephenson était déterminé à faire perdre le fil de la série à LeBron James. Born Ready décida alors de siffler dans l’oreille du King.

Désormais coéquipier de LeBron aux Lakers, il s’en est expliqué : « J’essayais vraiment de le rendre fou. J’essayais vraiment de gagner le match, en essayant de le déconcentrer. Je voulais essayer n’importe quoi. Peu importe ce que je faisais, il continuait à jouer dur. Donc, tu tentes de trouver des trucs. Je ne le regrette pas mais parfois je me regarde et me dis : ‘Pourquoi est-ce que je l’ai fait ? Qu’est-ce qui m’a fait faire ça ?’ »

SUR LE MÊME SUJET :

« Je crois que le moment où j’ai été le plus proche de le frustrer était cette année. Il me répondait, me poussait. Il ne m’avait rien dit jusqu’à cette année : ‘c’est quoi ton problème ? J’en ai marre de cette merde !’ À ce moment-là, je me suis dit que j’étais dans sa tête. Ça va être différent de lui serrer la main, m’entraîner avec lui et apprendre de lui désormais. »

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Enes Kanter et sa quête impossible pour faire craquer LeBron James

    […] pleine intersaison, le Turc s’est exprimé sur sa relation particulière avec LeBron James. Comme Lance Stephenson avant lui, il tente aussi de faire craquer la […]

    Répondre