LeBron James réalise la meilleure saison de sa carrière au rebond et à la passe

Moins dominants que prévu au sein de la Conférence Est, les Cavaliers peuvent néanmoins compter sur un LeBron de gala.

En 60 matchs disputés cette saison, LeBron James tourne ainsi à 26.1 points (54%), 8.3 rebonds et 8.9 passes par match en 2016-2017. Précédemment son record aux rebonds était de 8 par match en 2012-2013 lors de son dernier titre de MVP. À la passe, il fallait remonter à 2009-2010 et ses 8.6 par match. S’il ne réalise pas sa meilleure sa saison aux points, il s’agit tout de même de sa meilleure moyenne depuis son retour à Cleveland en 2014.

En adresse générale globale, le fameux « Effective Field Goal Percentage » (qui prend en compte le fait que les 3 points valent plus que les 2 points), LeBron James est à 59%, ce qui représente la troisième meilleure campagne de sa carrière. Les deux premières datent des années Miami (2012-2013 et 2013-2014).

Seuls bémols cette saison, James enregistre le plus faible pourcentage de réussite de sa carrière aux lancers francs avec 68%. C’est un comble pour un joueur qui n’a jamais aussi bien shooté à trois points ! Aussi, et c’est là le plus inquiétant, le King n’a jamais perdu autant de ballon par rencontre avec 4.3. Si aujourd’hui Harden et Westbrook excellent dans ce domaine, il ne faut pas oublier que cela a joué quelques tours à James durant la saison. Contre Houston, c’est une interception de Nénê qui a définitivement enterré les espoirs de victoires des Cavs.

À 32 ans, LeBron James réalise donc la meilleure saison depuis son retour à Cleveland et l’une des toutes meilleures de sa carrière. Si son temps de jeu inquiète (37.7 minutes par match), c’est le quatrième plus faible depuis son entrée en NBA.

Photo By: Cleveland.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.