Max Holloway ne combattra pas à l’UFC 226. La nouvelle est tombée très tôt ce matin. Le champion featherweight est touché physiquement.

Après l’UFC 222 et l’UFC 223, Max Holloway doit déclarer forfait pour la troisième fois de suite. En pleine fight week, le champion featherweight est obligé de renoncer à sa défense de ceinture…car il ressentait les symptômes d’une commotion cérébrale. N’ayant pas combattu depuis décembre dernier, Blessed aurait donc eu une commotion en sparring dernièrement. Dans un communiqué envoyé à ESPN, son équipe s’est expliquée sur ce forfait de dernière minute :

« L’équipe de Max et le personnel de l’UFC ont remarqué que Max n’était pas normal depuis la fin de la semaine dernière. Cela est devenu évident pour beaucoup en regardant ses interviews et apparitions publiques ces derniers jours. Il présentait des symptômes de commotion cérébrale avant de commencer à perdre du poids et il a été transporté aux urgences lundi où ils l’ont admis pendant la nuit. »

« Les premiers scans semblaient corrects et ils ont été publiés mardi après-midi, mais les symptômes ont continué. Max s’est battu avec son équipe pour pouvoir combattre. Il a montré une certaine amélioration au cours du jour suivant, mais il présentait toujours des symptômes évidents. Après les séances d’entraînement ouvertes, il s’est évanoui et a eu beaucoup de mal à se réveiller. Quand il a repris connaissance, il voyait des flashs et avait des troubles de l’élocution. »

Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kevin Lee vide son sac sur le weight cutting à l'UFC

    […] rénaux et de foie. Cela n’échappe pas aux stars puisque Khabib Nurmagomedov (UFC 209) et Max Holloway (UFC 223) ont été confrontés à ces problèmes […]

    Répondre
  2. José Aldo s'offre Jeremy Stephens par KO au premier round !

    […] retour dans la cage après deux défaites par KO de suite contre Max Holloway, José Aldo avait énormément à perdre contre Jeremy […]

    Répondre