MMA – Il confirme tout son intérêt pour l’Irlandais. Michael Chandler est prêt pour un duel épique avec Conor McGregor.

En tant que plus grosse superstar de l’organisation, Conor McGregor est très convoité. Forcément, faire face au « Notorious » revient ni plus ni moins à gagner à la loterie pour ses adversaires. Ainsi, il est très courant de voir d’autres athlètes réclamer un face-à-face avec lui dans la cage. Contender au sein de la catégorie des lightweights, Michael Chandler ne fait pas exception à la règle. Plus que ça, il pourrait bel et bien être le prochain à affronter Conor. Il en a en tout cas émis le souhait, l’Irlandais n’est pas contre de son côté, et même Dana White semble particulièrement apprécier l’idée. Conscient de cela, Michael Chandler se dit prêt pour un duel épique avec Conor McGregor.

Au micro de « TMZ Sports », il s’est alors exprimé sur l’hypothétique opposition avec McGregor. Il déclare : « Je pense que ça pourrait être quelque chose d’épique ! Pas simplement pour moi ou pour Conor, mais pour les arts martiaux mixtes en général, pour l’UFC. Lorsque vous vous mettez en position d’être son adversaire, d’être son partenaire de danse. De la construction, au battage médiatique, jusqu’au jour de l’affrontement. C’est tout simplement un rêve qui devient réalité pour un athlète. »

SUR LE MÊME SUJET :

En somme, Michael Chandler a de très grosses attentes de ce duel avec Conor McGregor. Pourtant, rien n’a été confirmé pour l’heure. D’ailleurs, on ne connaît ni la date de retour de ce dernier ni la catégorie au sein de laquelle il compte évoluer pour son retour. Dernièrement, c’était plutôt du côté des welterweights qu’il semblait trouver un intérêt particulier. Mais qu’à cela ne tienne, Chandler se dit également prêt à changer de catégorie. Malheureusement, sans une ceinture en jeu, cela pourrait s’annoncer difficile à organiser…

Partager cet article

SourceTMZ Sports
Crédits photosUFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    L’heure est aux hypothèses ! Même les plus folles !

    Répondre