MMA – Des aveux d’une honnêteté rare. En effet, Michael Chandler reconnaît avoir peur d’affronter Dustin Poirier.

Après des rapports tendus depuis toujours, les deux hommes vont enfin s’affronter. En effet, le 13 novembre 2022, Dustin Poirier fera face à Michael Chandler dans la cage. Sur le papier, le duel de cet UFC 281 est particulièrement excitant. Aussi, les chances pour que la rencontre n’aille pas jusqu’au bout des trois rounds sont réelles. En plus de leurs qualités respectives, les deux hommes cultivent une certaine animosité. D’ailleurs, en marge de l’UFC 276, ça avait chauffé entre les deux hommes. Ils savent tous deux à qui ils ont affaire dans la cage. En ce sens, Michael Chandler avoue même avoir « peur » d’affronter Dustin Poirier.

La peur en vue d’un challenge de taille

Au cours d’une interview pour « DC & RC », Chandler et Poirier ont eu l’occasion d’échanger. Ils n’ont évidemment pas évité les questions sur leur supposée rivalité. Par ailleurs, l’ancien athlète du Bellator n’a pas hésité à dire tout le bien qu’il pensait de son adversaire à venir. Une haute estime, qui va jusqu’à lui faire ressentir de la peur. Il déclare : « Je peux vous dire que ce mec à un menton, une gauche puissante, un jeu de jambes et une défense excellente […] Je pense que Dustin peut me tenir tête debout. Il a un menton en granit, il envoie un gros volume de coups. Selon moi, si tu te fais attraper par Dustin, tu finis probablement KO. Alors, je vais être sur mes gardes, avoir la bonne stratégie et que le meilleur gagne. C’est un combat, je mentirais si je disais qu’il ne me fait pas peur, mais c’est ce qui m’excite. Chaque fois que nous entrons dans l’octogone, c’est une opportunité effrayante et c’est ce qui me réveille tôt le matin. »

SUR LE MÊME SUJET :

Une victoire… Puis le titre ?

Au-delà de la victoire, il existe des enjeux bien plus importants autour de la rencontre. En effet, le vainqueur pourrait bien filer droit vers le titre. Aussi, Chandler est classé 5e tandis que Poirier est actuellement 2e chez les lightweights. Avant cela, il faudra observer scrupuleusement l’UFC 280 et le vainqueur entre Oliveira et Makhachev.

Partager cet article

SourceDC & RC
Crédits photosGetty

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Nemraude

    Let’ Go Iron Mike !
    Au sol et G&P !

    Répondre
  2. Rayan

    Il a encore prouvé une chose, c’est que le vainqueur sera celui qui aura la stratégie gagnante

    Répondre