Le Shrug Game de Michael Jordan en Finales NBA

Le 3 juin 1992, les Chicago Bulls affrontaient les Portland Trail Blazers en Finales NBA. Pour le premier match de la série, ce sont bien les taureaux qui accueillaient.

À 0-0 dans la série entre les Bulls et les Blazers, Michael Jordan décidait de très bien commencer les hostilités. Ainsi, le GOAT finissait son match à 39 points (16 sur 27), 6 sur 10 à trois-points, 3 rebonds, 11 passes (1 TO) et 2 steals. Dans une ligue loin d’être portée sur le tir longue distance à l’époque, cela faisait date. Surtout, notre bon vieux Jordan était tout sauf un tireur à trois-points, en témoigne son piètre 27% sur l’exercice.

Pourtant, contre les Trail Blazers, en Finales NBA, il envoyait 6 trois-points en première période. Lors du 6e, alors que le Chicago Stadium explosait, Michael Jordan regardait Magic Johnson présent sur le côté du terrain en haussant les épaules. Il venait de terminer sa mi-temps avec 35 points  (record NBA) et 6 trois-points (record NBA).

« Les tirs rentraient de partout. Je commençais à courir vers la ligne à trois-points. C’était comme ci c’était un lancer franc, vraiment. Laissez-moi vous dire, je les ai surpris autant que je vous ai surpris et que je me suis surpris moi-même, par la façon dont je shootais aujourd’hui. J’ai dû monter la vague quand elle est arrivée, et tout le monde a ridé dessus. » disait Jordan après la rencontre.

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur

Leave A Comment

Your email address will not be published.