Le jour où Mike Powell s’est offert Carl Lewis dans un saut en longueur irréel

Lors des Mondiaux d’Athlétisme à Tokyo en 1991, Mike Powell et Carl Lewis se livreront un duel sans merci en finale du saut en longueur.

Le 30 août 1991, les premiers mondiaux d’athlétisme hors de l’Europe ont lieu au Japon. Deuxième événement d’envergure internationale en Asie après les JO de Séoul en 1988. En saut en longueur, le légendaire Carl Lewis arrive avec l’étiquette de super favori. Double champion Olympique (1984-1988) et double champion du monde (1983-1987) de la discipline, la concurrence a peur.

Derrière Carl Lewis se trouve un certain Mike Powell, éternel second, l’américain a perdu les 15 où il s’est retrouvé face à la superstar. En 1988 à Séoul, il avait ainsi terminé second derrière l’intouchable Carl Lewis. En effet, King Carl est invaincu au saut en longueur depuis 1981, une éternité.

La compétition

Dès le début, Carl Lewis attaque très fort et fait la course en tête. À son troisième saut, il bat même son record personnel en retombant à 8m84. Le record de Bob Beamon de 1968 à 8m90 commence à trembler. Sur son quatrième saut, il bat le record du monde avec 8m91. Cependant, pour cause de vent trop fort (2.9m/seconde), celui-ci ne sera pas homologué. Le roi est en transe et avec deux sauts ahurissants, il vient d’écraser le concours.

Avec un troisième saut à 8m29, Mike Powell s’élance pour entretenir l’espoir. La planche est une merveille. Verdict : 8m95. Avec un vent de 0.3m/seconde, Powell vient de battre le record du monde de Beamon et de prendre la tête de ce concours complètement fou. Pas abattu pour autant, Lewis repart au combat. Aussi affolants soient-ils ses deux sauts suivants à 8m87 (nouveau record personnel homologué) et 8m84 ne suffiront pas…

Mike Powell a vaincu sa bête noire et s’adjuge son premier titre international majeur. Aux JO de 1992, Carl Lewis prendra sa revanche. 4 ans plus tard, Lewis remportera une ultime médaille d’Or dans la discipline et Powell finira à une décevante 4e place. Malgré toutes ses victoires, King Carl n’aura jamais réussi à battre le record du monde au contraire de son rival.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: sportsworld.nbcsports.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.