La nouvelle adaptation de Mortal Kombat signée Simon McQuoid vient de sortir aux Etats-Unis, dans les salles obscures et en exclusivité sur HBO. La série de jeux vidéo très populaire au milieu et à la fin des années 1990 trouve ainsi une nouvelle jeunesse. Retour sur un phénomène de la pop culture. 

Avec ses graphismes hyper réalistes, la série de jeux Mortal Kombat a déclenché l’engouement de toute une génération. Quoi qu’il en soit, le nom de la franchise est resté dans les mémoires de ceux qui ont grandi dans les années 1990 et 2000. Aujourd’hui, le réalisateur australien Simon McQuoid fait revivre sur grand écran la saga phare. 

Un lancement réussi aux Etats-Unis… et une sortie inconnue en France

Sorti le 23 avril 2021 dans les salles obscures américaines et sur HBO, la nouvelle adaptation  de Mortal Kombat propose de voir s’affronter les plus gros champions de la Terre à ceux de l’Autre Monde. Le week-end de sa sortie, le film a réussi à générer 22,5 millions de dollars selon les chiffres donnés par jeuxvideo.com. Un lancement tout à fait honorable pour le premier long-métrage de Simon McQuoid. Les fans français devront, de leur côté, patienter encore un peu avant de pouvoir se délecter du tournoi. En effet, la sortie du film est prévue le 12 mai 2021 dans nos contrées françaises. Cependant, comme annoncé par Warner Bros, la France devra se contenter d’une sortie digitale en VOD. Pour l’obtenir, les spectateurs devront se rendre sur l’une des plateformes suivantes : iTunes, Apple TV, Amazon, Prime Vidéo, Google Play, YouTube, PlayStation, CanalVod ou encore Orange, UniversCiné et FilmoTV. 

Le phénomène Mortal Kombat

Sorti en 1992 sur bornes d’arcade, le premier volet vidéoludique de Mortal Kombat a rapidement conquis son public aux Etats-Unis puis en Europe. Le jeu sort alors sur Megadrive et Super Nintendo avant d’être adapté sur Game Boy et PlayStation. S’ensuivent une série de 14 jeux sortis entre le début des années 1990 et 2019. La saga gagne rapidement en popularité grâce à ses graphismes ultra-réalistes et bien sanglants mais aussi aux actions que les joueurs peuvent réaliser comme les boules de feu ou encore les tours de magie. Plus qu’une simple saga de jeux vidéo, Mortal Kombat intègre la pop culture grâce notamment au cross-over avec DC Comics, qui permet aux joueurs de faire s’affronter les super-héros DC avec les bad boys de la bande de Raiden. Certains opus de la série permettent également de combattre avec des héros ou anti-héros bien connus du grand public comme Rambo, Terminator, Joker ou encore Robocop. 

SUR LE MÊME SUJET :

L’engouement pour les jeux de combat

Cette nouvelle adaptation de Mortal Kombat s’inscrit dans un nouvel engouement pour les bons vieux jeux de combat à l’ancienne. Au cinéma tout d’abord avec la saga Ip Man ou encore le dernier opus de Rambo, Last Blood. Mais c’est surtout dans le secteur des jeux vidéo que la boxe et le combat se sont épanouis. On peut citer en premier lieu les jeux Fight Night Champion et EA Sports UFC ou encore le récent jeu de boxe anglaise hyper réaliste Esports Boxing Club. Le jeu sur smartphone n’y échappe pas non plus. Parmi les titres les plus populaires sur Android, on trouve des jeux de combat comme Street Fighter IV Champion Edition, Injustice 2 qui fait s’affronter les héros de DC Comics ou encore The King of Fighters et le célèbre Tekken. Les jeux de casino sont également concernés. De nombreuses autres jeux s’inspirent en effet de l’univers de Mortal Kombat et Street Fighter. Les éditeurs de machines à sous les plus connues ont, en effet, également développé leurs propres jeux de combat, comme un hommage aux classiques du genre joués jadis sur consoles. NetEnt a créé une machine à sous Street Fighter II pour rendre hommage au jeu emblématique de la Super NES et MicroGaming, le jeu Arena of Gold. 

Plus qu’un simple jeu vidéo, Mortal Kombat a marqué toute une génération de fans et largement imprégné tout un pan de la culture geek et populaire. En attendant la sortie du film Mortal Kombat en France, les fans peuvent patienter en visionnant les sept premières minutes du film. 

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *