Nick Diaz se lâche dans une interview 100% Stockton

Lors d’une interview pour Opie Radio show, Nick Diaz, combattant MMA et frère de vous savez qui s’est livré comme jamais.

Pour ceux qui connaissent Nick Diaz, ex-champion du WEC et du Strikeforce, vous savez que l’enfant de Stockton n’y va pas par quatre chemins. Toujours suspendu pour dopage (Oh Marie-Jeanne, si tu savais…), il a profité de sa pause pour se battre au casino, faire des triathlons, mais aussi pour livrer une longue interview.

« Je n’ai jamais perdu un combat en combattant vraiment. Vous avez toujours un gars qui court ou qui s’accroche à des choses, mais s’il fait front et qu’il me combat, il sait qu’il n’est pas le meilleur donc il ne va pas sur ce terrain. Les gens savent ce qu’il y a en face d’eux, ils ne sont pas stupides. »

Par rapport aux triathlons, il voit ça « comme un investissement qui me permet d’être en forme toute l’année comme ça je me tiens prêt ».

Effectivement, les triathlons sont un bon moyen pour lui de rester en forme, car il s’investit à fond dans sa « fight life ».

« Les gens ne comprennent pas et ils veulent arriver à ça avec leur vie normale et avoir une femme. Je n’ai rien de ça, putain. Je ne rentre pas chez moi pour retrouver ma jolie femme et ma super vie. Les gens mettent leurs efforts dans leur femme et moi je suis à 100% dans ce que je fais. »

« Je vais démonter toute ta vie devant ta femme et tes enfants, et ça ne sera pas fun. Comme pour Alvarez, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, mais il s’est retrouvé à être le gars pour le job. Ensuite, il était face à McGregor et avec tout ce qu’il a dans sa vie, il ne pouvait pas dire ce que je dis ou se comporter comme je me comporte. C’est moi qui ai construit tout ça. Je vis la fight life. »

« Je peux faire ce que je veux pour gagner un combat. Eux, ils doivent se préoccuper de ce que les gens pensent d’eux et de ce qui se dit dans les médias. Quand tu as toute une famille, tu n’as pas la liberté de dire et de faire tout ce que tu veux. Si je veux te dire « va te faire enculer » et te regarder droit dans les yeux et dire « nique ta mère », je peux le dire. Je n’ai pas à me préoccuper d’être un bon exemple ».

À 33 ans, Nate Diaz reste sur trois défaites consécutives (une overturned après le contrôle positif de Silva) contre Carlos Condit, George St-Pierre et Anderson Silva. Rien de honteux, mais après plus d’un an et demi loin de l’octogone, on espère revoir la folie revenir à l’UFC.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: scrapdigest.com
1 Discussion on “Nick Diaz se lâche dans une interview 100% Stockton”

Leave A Comment

Your email address will not be published.