Nick Diaz se fume un joint avant son triathlon

Hors de la cage depuis 2015 et sa défaite contre Anderson Silva, Nick Diaz profite de sa pause pour s’entretenir en triathlon.

Avec un bilan en carrière de 26-9-2 et des victoires contre Paul Daley, BJ Penn, Robbie Lawler ou encore Frank Shamrock, Nick Diaz est une légende du MMA. Véritable électron libre et intenable, il est aujourd’hui encore considéré comme l’une des superstars de la discipline. Pourtant, le grand frère de vous-savez-qui prend son temps avant de revenir dans la cage.

Testé positif pour marijuana plusieurs au cours de sa carrière, il est, comme son frère, un fervent défenseur des bienfaits du cannabis. Avant un énième triathlon, l’enfant terrible de Stockton s’est donc roulé un petit joint.

Cette pratique des triathlons lui permet à lui et Nate Diaz d’être de véritable machine, interminable ou presque en combat. Ils utilisent parfaitement leur endurance pour apporter une pression constante sur leurs adversaires.

« Les combattants ont peur du travail d’endurance, ils ont peur de se fatiguer, mais je ne veux pas avoir d’anxiété ou avoir peur de quoi que ce soit. Je peux aller 100% là-bas et ne jamais avoir à me soucier de me fatiguer. Tout le monde dit que le combat est 90% mental, et c’est vrai. Quand on sait qu’on peut aller 15 minutes ou 25 minutes sans aucun problème cela peut aider à maintenir cet avantage mental sur l’adversaire … J’aime juste à la course. » – Nate Diaz

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here