Nick Diaz vs. Paul Daley – le round venu tout droit des enfers

Le 9 avril 2011, pour sa dernière défense de titre welterweight du Strikeforce, Nick Diaz affronte Paul Daley.

Au moment d’être absorbé par l’UFC, le Strikeforce était la deuxième meilleure organisation de MMA de la planète. Dans la catégorie welterweight se trouvait le grand frère de vous-savez-qui, la terreur de Stockton : Nick Diaz.

Juste avant de retourner à l’UFC, Diaz défendait pour la troisième fois sa ceinture welterweight acquise des mains de Marius Žaromskis un an avant. Pour cette défense, il se retrouvait face à Paul Daley, une machine à KO. Le Britannique bien qu’ultra talentueux était aussi connu pour son pétage de plomb contre Josh Koscheck à l’UFC. Une mandale après la cloche qui avait eu pour conséquence son licenciement de la plus prestigieuse organisation au monde. Avant son duel contre Nick Diaz, il surfait sur une série de 4 victoires consécutives, dont 3 finishes. On savait que le risque d’explosion était grand.

Toute la collection Reebok Combat disponible ici !

Le combat ne durera qu’un round, mais quel round ! Pour la grande première du Strikeforce sous la bannière Zuffa, les deux artistes enverront un feu d’artifice. Dès le début du combat signalé par John McCarthy, Nick fait du Nick Diaz en provoquant Daley. Le british répondra par un premier knock-down et Diaz, à l’expérience et parce que Daley ne voulait pas s’aventurer au sol se relèvera. Après quelques gros échanges debout, le challenger se retrouvera sous pression contre la Cage. Heureusement pour lui, avec un crochet du gauche, Daley parviendra à knock-down le champion sans pour autant réussir à le finir au sol.

Les deux hommes de retour debout s’enverront alors des pralines venues de l’au-delà. Dans son élan et parce qu’il jouait le reste de son contrat (souvenez-vous l’épisode Koscheck), Daley commencera à s’exposer. À 20 secondes de la fin du round, Diaz parviendra à placer un gros uppercut. Le Britannique finit au sol et le Californien ne se fait pas prier pour en finir. Victoire par TKO à 3 secondes de la fin de la reprise.

Durant 4 minutes 57, les deux welterweights auront offert une sacrée performance au public de San Diego. Un combat où chacun aura eu sa chance et où les rebondissements auront été nombreux.

Photo By: mma-core.com
2 Discussions on
“Nick Diaz vs. Paul Daley – le round venu tout droit des enfers”

Leave A Comment

Your email address will not be published.