MMA – En marge de son choc face à Rodtang ce samedi, Demetrious Johnson s’est exprimé sur le phénomène Jake Paul.

Ancien champion poids-mouches de l’UFC, Demetrious Johnson est à l’affiche du ONE X ce samedi. « The Mighty Mouse » va sortir de sa zone de confort et défier Rodtang Jitmuangnon, champion de muay thaï de l’organisation, dans un match aux règles mixtes. Deux rounds seront en muay thaï, deux en MMA. Pour Johnson, ce type de prise de risques est ce que devrait tenter Jake Paul s’il tient à être pris au sérieux. « Bravo à lui, il est 3, 4-0 en boxe anglaise (5-0 en réalité). Mais si tu penses que tu es si fort, fais du MMA, p*tain (…) Si tu penses que tu es si fort, fais-le. Si j’étais persuadé d’être un si bon boxeur, je ferais de la boxe. Quand ils m’ont proposé Rodtang, j’ai dit que je l’affronterais en muay thaï », déclare-t-il à MMA Junkie.

« Viens essayer, si tu réussis, bravo »

« DJ » est conscient des risques qui entourent ce fight, mais ne s’en préoccupe pas : « Je m’en tape. Quel est le pire qui puisse arriver ? Que je me fasse mettre K.O. ? Ok. Je rentrerais chez moi et je m’entraînerais pour le prochain. Si je gagne, que se passera-t-il ? La même chose. Je pourrai dire que je l’ai fait, que j’ai essayé ». Si Jake Paul s’essayait au MMA, Demetrious Johnson ne le critiquerait donc pas, quel que soit le résultat. « En vieillissant, tu comprends que tu ne peux pas blâmer quelqu’un pour avoir essayé. Quand quelqu’un est là à dire « bla,bla,bla, les fighters de MMA sont nuls ». Viens essayer. Si ça te réussit, bravo. Si non, tu auras tenté le coup ». « Mighty Mouse » ne sort cependant pas à 100% de ses repères puisque son choc face à Rodtang se déroulera avec des gants de MMA. Le premier round sera en muay thaï, le second en MMA, ainsi de suite sur quatre rounds de trois minutes. Une première au ONE FC.

SUR LE MÊME SUJET :

Jake Paul, de son côté, a déjà évoqué à plusieurs reprises un passage potentiel au MMA. Récemment, il lançait un défi à Dana White : un contrat pour une joute à l’UFC. En cas de victoire de Paul, le président de l’UFC devrait considérer ses propositions pour les assurances et salaires des fighters de l’organisation. En cas de défaite, il ne mentionnerait plus jamais l’UFC. White n’a naturellement pas donné suite à sa demande.

Partager cet article

SourceMMA Junkie
Crédits photosInstagram Jake Paul

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.