La plus grande performance de Paul Pierce en playoffs lors du Game 7 des Demi-Finales de Conférence 2008

En 2008, les Boston Celtics de Paul Pierce viennent de boucler une énorme saison régulière et se retrouvent face aux Cavs.

Lors de l’été 2007, les Boston Celtics signeront le très grand coup de l’été en remmenant Kevin Garnett et Ray Allen dans le Massachusetts. Le Big Three était né. En effet, un certain Paul « The Truth » Pierce faisait déjà le bonheur de la franchise, mais en solitaire. Cette fois, avec les deux vétérans à ses côtés, le légendaire numéro 34 allait enfin pouvoir viser le trophée Larry O’Brien.

Après 82 matchs de saison régulière, la mythique franchise terminait avec le meilleur bilan de la ligue et un impressionnant 66-16. Pour une équipe montée l’été précédent, on parle là de véritable gageure.

Après avoir sorti les Atlanta Hawks de Joe Johnson en sept manches, les Celtics se retrouvaient contre leur futur meilleur ennemi et grand rival : LeBron James. 4e de Conférence avec ses Cavaliers, le Chosen One obtient en cette saison 2007-2008 son premier et seul titre de meilleur scoreur de la ligue. Lors de ces demi-finales de Conférence, les Boston Celtics commencent par remporter les 2 matchs à la maison. Cleveland égalise ensuite en gagnant ses deux matchs à la Quicken Loans Arena. Les deux prétendants au titre remporteront ensuite leurs deux matchs à la maison.

Nous y sommes : Game 7 au TD Garden. Durant 48 minutes, les deux équipes se livreront un duel sans merci. LeBron James et Paul Pierce se seront offert leur plus belle bataille. Le King autoproclamé terminera ainsi avec 45 points (14 sur 29), 5 rebonds, 6 passes et 2 interceptions. Face à lui, The Truth répondra avec la manière : 41 points (13 sur 23), 4 rebonds, 5 passes et 2 interceptions. C’est bien simple, à chaque salve de James, Pierce répondait, et cela durant la totalité du match. Boston finira par l’emporter 97-92 devant un Garden en feu !

Un mois plus tard, Paul Pierce soulèvera son seul titre avec les Boston Celtics. The Truth sera élu MVP des Finals avec 21.8 points (43.2%), 4.5 rebonds et 6.3 passes par match. Si le numéro 34 quitte sa franchise de toujours en 2013, il reste à jamais dans nos mémoires LE franchise player de la Green Army !

Photo By: celticsblog.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.