UFC Paulo Costa

Le 26 septembre, Israel Adesanya et Paulo Costa vont enfin en découdre. À quelques semaines du choc pour la ceinture UFC, le Brésilien poursuit son opération déstabilisation.

Véritable monstre physique, Paulo Costa est adepte des weight-cutting importants. Lors de son dernier combat, à l’UFC 241, il était ainsi passé de 84.4kg à 97kg en 36h ! Ces variations de poids quasi surhumaines soulèvent un certain nombre d’interrogations. Israel Adesanya a ainsi suggéré à plusieurs reprises que son futur adversaire se dopait. Le champion a même ajouté :

« Je sais ce que c’est. Je viens de Lagos, au Nigéria. Je sais ce que c’est dans certains pays où l’argent parle. Si vous sortez votre arme, les gens agissent d’une certaine manière. Je sais ce que c’est. Vous avez entendu des histoires sur le Brésil avec des gens qui courent dans des gymnases pour tester des gens, et ceux-ci ne respectent pas certaines règles. Je sais juste à quoi ça ressemble. Mais ça ne me dérange pas. J’aime juste parler de ça parce que je veux que ça soit connu, parce que j’ai dit en interview, je vais le faire éclater avant que l’USADA ne le chope. Je vais le battre. Puis, quand il sera contrôlé par l’USADA, je pourrai dire ‘je lui ai botté le cul même quand il était sous stéroïdes’. Ça ferait une belle histoire. »

Attentif aux propos du champion, Paulo Costa a confirmé les failles du système USADA évoquées par la combattante bantamweight Yana Kunitskaya concernant les contrôles antidopage à l’international : « Malheureusement pour toi, l’USADA ne m’a jamais contrôlé au Brésil. Va te faire foutre, tu es déjà mort. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here