Yoel Romero Paulo Costa UFC 241

Après plusieurs tentatives infructueuses malgré la volonté de l’UFC, le combat de MMA entre Yoel Romero et Paulo Costa a enfin lieu à l’UFC 241 !

Parmi les meilleurs middleweights au monde et véritables phénomènes physiques, Yoel Romero et Paulo Costa fascinent. Pour l’UFC 241, les deux hommes ont enfin l’occasion d’en découdre dans lca cage. Peu importe le vainqueur, le title-shot lui semble promis. C’est dans une très grosse ambiance que les phénomènes faisaient leur entrée.

Round 1 : Yoel Romero touche le premier sur un crochet. D’un signe de tête, Costa signale que tout va bien. Sur un high-kick, le Bresilien est cette fois lourdement touché. Cependant, il ne bronche pas. En striking, il répond en mettant knockdown Roméro… qui revient immédiatement ! Le combat tient toutes ses promesses. Naturellement, le rythme baisse légèrement d’intensité après ces secondes de folie. Si Costa maintient une pression constante, le Cubain parvient à toucher puissamment par à-coups. Après deux genoux involontaires dans les parties de Romero, le combat est momentanément arrêté par l’arbitre. Il finit par reprendre évidemment. Reposés, les combattants enchaînent les frappes puissantes. Costa poursuit sa pression de tous les instants malgré les crochets à encaisser.

Round 2 : Sous les applaudissements du public, les deux hommes reprennent les hostilités. On repart sur le même rythme avec un Costa mettant la pression. Ses frappes puissantes touchent Romero mais le Cubain ne bronche pas. En jab, le Soldier of God parvient cependant à trouver un bon rythme. Pour finir la reprise, il arrive même à scorer un takedown !

Round 3 : Avec son dirty boxing, Romero parvient à bien toucher Costa. Le Brésilien répond sur plusieurs lourdes frappes en enfermant son adversaire contre la cage. Malheureusement, le combat est arrêté pour un eye poke de Romero. Quelques dizaines de secondes plus tard, le choc reprend et Costa reste très actif. Alors que Romero enferme Costa contre la cage, il lui signale de revenir au centre. Le Solider of God semble capitaliser sur ses explosions de puissance. Frappant toujours aussi durement, il finit même par s’offrir un ultime takedown. Paulo Costa s’impose par décision unanime, sous les huées du public, 49-48, 49-48, 49-48. https://twitter.com/ufc/status/1162931408257470464

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here