Pourquoi Pipeline est-il le meilleur spot au monde ?

Alors que se déroule la Vans Triple Crown, focus sur le spot de Pipeline à Hawaï considéré comme le meilleur au monde.

Comme à chaque fin d’année, Hawaï est le lieu où tous les meilleurs surfeurs du monde entier se réunissent pour la Triple Crown. Une compétition en trois étapes qui se conclut par le légendaire Billabong Pipe Masters sur le spot mythique de Banzai Pipeline. Un endroit qu’on pourrait surnommer le Camp Nou du surf. Focus sur cette vague que l’on rêvent tous de surfer au moins une fois dans notre vie.

Un tube surpuissant

Situé sur le North Shore d’Oahu, Pipeline est ce qu’on peut appeler la vague parfaite. Un tube d’une profondeur abyssale quasiment sans défauts qui fonctionnent à n’importe quelle hauteur à 1 mètre comme à 5 mètres. Si c’est le spot le plus prestigieux de la Planète, il n’en reste pas moins le plus dangereux. Déferlant sur du corail aiguisé comme un couteau, cette vague n’est pas à la portée de tous. De plus, il faudra se battre avec les locaux réputés comme étant les plus agressifs pour essayer de choper un barrel. Une mission impossible pour les non-hawaïens. Quand les conditions sont parfaites, on compte parfois plus d’une centaine de surfeurs à l’eau.

Pipeline est le théâtre de le contest le plus réputé de l’histoire du surf : le Pipe Masters. Créé en 1971, il a vu s’affronter les meilleurs surfeurs du monde. Une épreuve qui permet de rentrer à jamais dans le Hall of Fame de la discipline. Parmi les vainqueurs les plus connus, on citera Gerry Lopez, Tom Caroll, Kelly Slater et bien sûr le regretté Andy Irons, enfant d’Hawaï disparu en 2010. Cette même année, c’est Jérémy Florès qui décroche sans aucun doute la plus belle victoire de sa vie en dominant les cadors d’Oahu. Il devient ainsi le premier français à remporter ce contest mythique.

Les Trois Couronnes

Le Pipe Masters aujourd’hui sponsorisé par Billabong est l’ultime étape de la Triple Crown (elle-même sponsorisé par Vans). Cette compétition est pour les riders presque aussi importante que de devenir champion du monde. Composé de deux épreuves de QS et d’une du CT, ce tournoi est le graal pour les surfeurs du monde entier. La Triple Crown a d’or et déjà débuté avec l’Hawaiian Pro (QS 10000) sur le spot de Alii Beach. Dans la foulée, aura lieu du 25 novembre au 6 décembre la Vans World Cup (QS 10 000) à Sunset Beach, autre spot réputé d’Hawaï. La compétition se conclura donc par le Billabong Pipe Masters (épreuve du CT) dont la waiting period est prévue du 8 au 20 décembre. La dernière étape d’une saison qui a vu l’enfant du pays John John Florence être sacré champion du monde.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: World Surf League

Leave A Comment

Your email address will not be published.