Deux ans après, la prise de pouvoir de la Draft 2014

La Draft 2014, l’une des plus prometteuses de ces dernières années prend enfin le pouvoir. Parker, Wiggins, Embiid c’est à vous.

Le 26 juin 2014 avait lieu l’une des Draft les plus impressionnantes de ces dernières années. On promettait des stats monstrueuses à ces joueurs dès leur entrée dans la grande ligue. Il aura fallu 2 saisons aux joueurs pour se mettre en mode NBA, pour de bon. Voici, au hasard (ou presques), les quelques noms de la Draft 2014 :

1er choix – Andrew Wiggins
2e choix – Jabari Parker
3e choix – Joel Embiid
4e choix – Aaron Gordon
5e choix – Dante Exum
6e choix – Marcus Smart
7e choix – Julius Randle
13e choix – Zach LaVine

Petit à petit, les différents joueurs auront donc fait leur trou dans la ligue. Excepté Dante Exum, Aaron Gordon et Marcus Smart, tous les joueurs mentionnés sont titulaires indiscutables dans leurs équipes.

Aujourd’hui, les trois premiers choix donnent enfin la pleine mesure de leurs talents. Ainsi Andrew Wiggins, victime collatérale du retour de LeBron James à Cleveland réalise un superbe début de saison avec les Wolves. En 14 matchs, il est meilleur scoreur de son équipe avec 23.9 points, 4.1 rebonds, 2.1 passes. Même s’il est un peu en dedans sur ces trois derniers matchs (7pts à 18.2%, 14pts à 27.8%, 13pts à 10.8%), le ROY 2015 domine. Le 2nd choix de Draft, Jabari Parker aura connu une saison rookie compliquée. Il jouera seulement 25 matchs avant de se rompre le ligament croisé antérieur du genou gauche. La saison passée, il vivra donc sa première « vraie » saison rookie 14.1 points, 5.2 rebonds et 1.7 passe. Désormais leader des Bucks avec Giannis Antetokounmpo, Parker tourne à 19.7 points, 6.2 rebonds et 2.3 passes. Enfin, comment faire pour ne pas parler de la tornade Embiid. Après 2 ans de blessure à ronger son frein sur les réseaux sociaux, le pivot camerounais explose tout avec les Sixers. Ses 17.8 points, 7.6 rebonds, 2.4 blocs en 22.6 minutes font de lui le grandissime favori pour le trophée de Rookie de l’Année. Monstrueux en attaque et déjà imposant en défense, le moment où Brett Brown arrêtera de limiter son temps de jeu risque de faire très mal…

Derrière le Big Three, Zach LaVine se détache. Le joueur des Wolves prouve désormais qu’il est bien un véritable joueur NBA et pas qu’un dunker. 3e option offensive des Wolves dérrière Wiggins et KAT, l’arrière tourne à 19 points, 3 rebonds, 2.5 passes.

Alors qu’ils entrent tous dans leur troisième saison (sauf Embiid), les joueurs de la Draft 2014 confirment tous les espoirs placés en eux. Mentions spéciales pour Doug McDermott, Julius Randle, Clint Capela, Jusuf Nurkić, Jordan Clarkson et Rodney Hood. La Draft 2014 commence à s’installer et ce n’est que le début !

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.