Road To Roland Garros Semaine 1 : qui est prêt pour faire bouffer de la terre battue ?

Chaque semaine, La Sueur vous dresse deux classements sur les joueurs susceptibles de s’imposer à ou de créer des surprises à Roland Garros. Cette semaine, on fait l’état des lieux avant que la saison ne commence pour de bon !

TOP 5 « ILS PEUVENT NOUS FAIRE KIFFER »

Numéro 5, Pablo Andujar : Bon, OK, tout le monde s’en fout, mais Pablo Andujar a gagné le quatrième titre de sa carrière à Marrakech, sur terre battue. La belle histoire dans tout ça, c’est qu’avant de gagner ce tournoi, Andujar s’est fait opérer trois fois du coude ce qui l’amena à sortir du classement ATP en septembre 2017. Six mois après, et à la 355ème place mondiale, il gagne l’ATP 250 de Marrakech. Oui, c’est beau. Il y a très peu de chance qu’il nous fasse kiffer à Roland Garros, mais c’était pour la belle histoire qui met la larme à l’œil…

Numéro 4, Nicolas Jarry : En France, on aime bien les cracks qui n’ont pas encore confirmé leur potentiel. Dans ce cadre-là, souhaitons tous la bienvenue à Nicolas Jarry, 22 ans. BONJOUR NICOLAS ! Ce chilien d’1m98 a définitivement un truc : il s’est hissé jusqu’aux quarts à Quito, en demie à Rio de Janeiro (défaite contre Schwartzman) et en finale à Sao Paulo (défaite face à Fognini). Sur son passage sont tombés Ramos-Vinolas, Ramos-Vinolas, Guido Pella ou encore Pablo Cuevas, pas les derniers des tocards sur terre. Puissance de dingue, déplacement rapide pour son gabarit, ne soyez pas choqués s’il sort votre joueur préféré…

Numéro 3, Fabio Fognini : Ce cher Fabio n’est pas aussi fort sur les courts que dans ses frasques verbales, certes. Mais l’italien s’est toujours très bien défendu sur terre battue. Cette année encore, il a gagné le tournoi de Sao Paulo en battant Nicolas Jarry et Pablo Cuevas. Au pire des cas, s’il ne brille pas par son jeu, on peut toujours compter sur lui pour nous sortir deux-trois insultes des familles pour égayer nos journées parisiennes monotones.

Numéro 2, Fernando Verdasco : SOUUUUUUUUCHE COUUUUUUP DROIT ! Fernando Verdasco, 34 ans, est toujours là. Difficile de faire de lui un favori pour quoi que ce soit tant il est compliqué pour lui d’enchaîner des matchs. Par contre, sur un match, il peut faire sauter n’importe qui. Demandez à Dominic Thiem, que l’espagnol a écœuré avec des coups droits incroyables tout le long du match. Croyez-nous, quelqu’un capable de mettre 6/4 6/0 à Thiem sur terre battue peut faire n’importe quoi à Roland… Il sera donc nécessaire de garder un œil sur lui à Roland Garros, où il a sorti Alexander Zverev dès le premier tour l’année dernière.

Numéro 1, Diego Schwartzman : Il est chaaaaaaaaaaaaud ce petit, il est chaud. 1m70 de talent, forcément, au bout d’un moment ça se voit. Pour les vrais de vrais, Schwartzman s’était notamment révélé à Roland Garros 2015 en accrochant Monfils jusqu’au cinquième set dans un très beau match. Depuis, l’argentin a galéré. 3 ans après, il est solidement accroché à la 15ème place mondiale et enchaîne les belles perf’, comme à Rio de Janeiro il y a deux mois, où il s’impose en éliminant de vrais spécialistes et sans perdre le moindre set. Comptez sur la mobylette argentine et regardez ses matchs, ça vaut le coup.

TOP 5 « ILS PEUVENT GAGNER ROLAND GARROS »

Numéro 5, Roger Federer : Ahahahahahahahahahahah,  ahahahahahahahahahahahahahah. Grosse dédicace à tous ceux qui ont cru que le Suisse jouerait à Roland Garros cette année. Allez, à l’année prochaine

Numéro 4, Marin Cilic : Y’a tellement personne de prêt pour la terre battue cette année que Marin Cilic vient pointer le bout de son nez. Cilic n’est pas un grand terrien, loin de là. Ces deux seuls trophées sur cette surface sont deux sombres ATP250 en Turquie (2017) et en Croatie (2012). Mis à part quatre finales sur cette surface en ATP250, Cilic n’a aucun fait d’armes majeur sur cette surface. Son meilleur résultat à Roland Garros est un quart de finale l’année dernière, où il s’est fait démonter en live par Stan Wawrinka. Alors, pourquoi le mettre dans le Top 5 ? C’est très simple, en regardant le classement, qui d’autre mis à part les quatre devants lui peuvent prétendre à un titre à Roland Garros ? Réfléchissez-y, on attend. Ses résultats en Grand Chelem parlent pour lui, alors pourquoi pas ?

Numéro 3, Juan Martin Del Potro : Le chouchou du moment, c’est lui ! Personne d’autre n’est plus en forme que Jean Martin de la Poutre en ce moment (21 victoires – 4 défaites). La terre battue lui sied bien (71% de victoires en carrière) et il a déjà atteint une demie à Roland Garros en 2009. Même si son palmarès ne casse pas trois pattes à un canard, Del Potro se présente sur la terre battue comme l’homme en forme de la saison sur dur.

Numéro 2, Dominic Thiem : Les grands rivaux de Rafael Nadal à Roland Garros sont out : oubliez les Wawrinka, Murray et Djokovic. Reste alors Dominic Thiem, étincelant sur terre battue depuis 2016, qui chaque année impressionne. L’année dernière même, il s’est payé le luxe de démembrer (6/3 6/4) Nadal en quart de finale à Rome. Même s’il n’a aucun titre majeur à son actif sur terre battue, ses deux finales en Master 1000 et ses demi-finales à Roland lors des deux éditions précédentes font de lui un favori logique. Attention tout de même à ne pas en faire trop et à multiplier les tournois, son grand pêché.

Numéro 1, Rafael Nadal : Même de retour après une légère blessure à l’Australian Open, Rafael Nadal est l’épouvantail de Roland Garros. La semaine dernière, lors des quarts de finale de la Coupe Davis et pour son grand retour à la compétition, il a détruit Kohlschreiber (n°34, 6/2 6/2 6/3) et Alexander Zverev (n°4, 6/1 6/4 6/4) sur terre battue. Faire ça de retour de blessure après un peu plus de deux mois d’absence, en étant pas à 100% selon lui, c’est impossible. Même si plein d’aspects de son jeu sont perfectibles, l’espagnol est en mission pour chercher un onzième Roland Garros pour sa quatorzième (!) participation. Et pour l’instant, personne ne semble l’inquiéter.

Cette semaine, place au Masters 1000 de Monte Carlo. Pour les premiers enseignements de cette saison sur terre battue, rendez-vous sur La Sueur la semaine prochaine !

Photo By: www.rds.ca

Leave A Comment

Your email address will not be published.